Guillaume Ribes - Brive - 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Guillaume Ribes (Brive): "Le maintien se joue aussi maintenant"

Ribes: "Le maintien se joue aussi maintenant"

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 25/06/2013 à 10:59 -
Par Midi Olympique - Le 25/06/2013 à 10:59
Apte au combat après de longs mois d’absence suite à une blessure aux cervicales en novembre dernier, le talonneur briviste Guillaume Ribes était heureux de retrouver ses partenaires à la reprise de l’entraînement, lundi.

Guillaume, les vacances sont finies, comment vous sentez-vous en ce jour de reprise ?

Guillame RIBES: Nous somme heureux de nous retrouver entre nous après l’extraordinaire saison que nous venons de vivre. On vérifie si tout le monde va bien et si chacun a passé de bonnes vacances.

Ces semaines sont souvent réputées très dures physiquement, comment vivez vous cela ?

G.R: Effectivement, je pense que les quatre prochaines semaines vont être très dures pour nous, car cette année la coupure a été relativement longue. Mais cela contribue à former le caractère de l’équipe, en forçant tous ensemble et en s’encourageant lorsque cela devient dur.

Quelle sensation cela vous fait-il de rechausser les crampons ?

G.R: Ça fait évidemment beaucoup de bien de redevenir un joueur de rugby "normal". Retrouver le terrain et les coéquipiers est vraiment quelque chose d’agréable.

Vous sentez-vous encore sur l’euphorie de la fin de saison dernière ?

G.R : Dans une carrière de rugby ça n’arrive pas tous les jours de gagner une finale de Pro D2, donc je pense que le groupe est resté un peu dans cette euphorie. Mais il y a des joueurs cadres au sein de l’équipe qui sont là pour remettre les choses au clair. Toutefois, dans cette période de préparation je pense qu’il faut un peu d’euphorie pour faire tous les efforts nécessaires, même si on doit avant tout se remettre au travail et se concentrer sur la saison prochaine.

Vous attendez-vous à souffrir pour votre retour en Top 14 ?

G.R: Nous savons ce qui nous attend. Les cinq dernières saisons ont été très difficiles, aussi bien celles en Top 14 que la dernière en Pro D2. On sait à quoi s’attendre, mais nous avons un groupe expérimenté qui connaît notamment l’importance de ces semaines de préparation physique. Le maintien se joue aussi maintenant. Personne ne va tricher, afin se mettre tous les ingrédients de notre côté pour remplir notre objectif.