Afusipa faha ivalu TAUMOEPEAU - - 15.12.2012 - Oyonnax / Pau - Icon Sport
 
Pro D2

Finale ProD2, Brive-Pau (En bref): Des Palois trop maladroits pour rivaliser

Des Palois trop maladroits pour rivaliser

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/05/2013 à 13:35 -
Par Midi Olympique - Le 20/05/2013 à 13:35
L'essai de Ledevedec, la performance de Caminati, la déception d'Acébès ou les en-avants palois... Les temps forts de la finale d'accession au top 14.
 

LA PERF'

Une remontée express 

En s'imposant ce dimanche après-midi face à Pau (30-10), Brive a validé non seulement son ticket pour le Top 14 mais rejoint aussi Albi au rang des équipes à avoir réussi l'ascenseur. En 2009, les "Jaune et Noir" étaient remontés un an après leur relégation. Ils ne sont plus les seuls désormais... Brive accompagnera Oyonnax dans l'élite du rugby français.

LE JOUEUR

J. Caminati (Brive)

Incontestablement l’homme des phases finales côté briviste. Encore une fois, l’arrière Julien Caminati a emmené son équipe vers la victoire. Efficace au pied avec un 6/8 dans les tirs au but, le Briviste a enflammé le stade Chaban-Delmas lors de ses relances et a été le symbole de la domination physique du CABCL sur ce match. Il s’est d’ailleurs aussi offert un essai, décalé en bout de ligne, échappant à deux Palois pour aller marquer l’essai du break dès la 18e minute. Il était aussi à deux doigts de réussir un full-house mais son drop ne trouvait pas la direction des poteaux.  

L'ESSAI

Ledevedec (Brive)

Le deuxième ligne briviste, Julien Ledevedec, a ouvert le bal des essais brivistes (3) au quart d'heure de jeu. Suite à une grosse séquence de jeu et une libération vers le large. Mignardi a écarté vers Swanepoel qui s'est sacrifié sur cette action en volleyant le ballon pour Luafutu puis Ledevedec. Une dernière feinte de passe devant le demi-de-mêlée tongien Moa et l'avant "blanc et noir" s'en est allé aplatir dans l'en-but. L'arrière du CABCL, Julien Caminati, a transformé ce premier essai. Swanepoel, lui, ne s'est pas remis de son choc avec un joueur palois sur cette action. Il a été remplacé par l'ex-international anglais, Jamie Noon.     

LA STAT

14

Comme le nombre d'en-avant commis par des Palois bien maladroits dans cette finale d'accession. A plusieurs reprises, Pau a été tout proche de franchir le rideau briviste pour aller inscrire un essai. On retiendra cette perte de balle du demi-de-mêlée, Moa (10e), qui a préféré vite jouer une pénalité obtenue pour hors-jeu plutôt que de laisser l'ouvreur Manca passer les trois points. Ou encore, cette perte de balle de Hurou (39e) suite à une percée plein champ de Taumeopeau dans les 22 mètres brivistes. Et que dire de l'en-avant du demi-de-mêlée, Kévin Boulogne, à l'heure de jeu, à la sortie d'un regroupement. Avec moins de précipitation et plus d'adresse, Pau aurait certainement livré un autre combat.

LA DECLA

Mathieu Acébès (Pau) 

"Il n'y a pas eu photo. Je tiens à féliciter Brive qui a fait une très bonne partie et qui a commencé  tambours battants. On a été pris à froid. On a pas été réaliste, eux ont fait du 100%. C'est pour ça que je leur tire mon coup de chapeau et je pense qu'ils ont les moyens de se maintenir en Top 14".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×