Fogarty - Aurillac Brive - 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Demi-finale Pro D2 2013 - Brive-Aurillac (présentation) - Jour de derby

Jour de derby

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/05/2013 à 15:54 -
Par Midi Olympique - Le 12/05/2013 à 15:54
Brive, attendu comme l'un des favoris du championnat, retrouve son voisin, Aurillac, véritable surprise, en demi-finale d'accession. Un derby explosif...

Voir le quatorzième budget de Pro D2 a un tel niveau de la compétition serait une réelle surprise s’il ne s’agissait pas du Stade aurillacois. En effet, hormis un passage à vide au début de l’année 2013, les Cantaliens ont fait preuve d’une grande régularité tout au long de la saison, en témoigne notamment le fait qu’ils ne soient jamais descendus en dessous de la septième place. En se montrant presque intraitables à domicile (une seule défaite), les hommes de Jeremy Davidson ont ainsi gagné le droit de s’offrir une demi-finale d’accession chez leur éternel rival briviste. Plus attendu, le parcours du CABCL n’en reste pas moins remarquable, puisque les coéquipiers d’Arnaud Méla surfent aujourd’hui sur une série de six victoires de rang et de dix succès sur les onze derniers matchs. C’est donc un immense défi qui attend Jakobus Kemp et les siens.

Icon Sport

Cette rencontre tant attendue des supporters sera le troisième affrontement de la saison entre ces deux "meilleurs ennemis". À l’aller, Aurillac s’était imposé sur sa pelouse (27-20), alors que le CABCL avait pris le dessus à la dernière minute au match retour (13-9), grâce à un essai très controversé. Les Aurillacois se déplaceront donc en nombre chez leur voisin limousin. Un match qui aura la saveur des derbies à l’ancienne puisque beaucoup de joueurs ont l’habitude d’affronter dès les plus jeunes catégories.

La pression sera donc davantage sur les épaules cabistes, alors qu’un résultat aurillacois ne pourrait constituer qu’une bonne surprise. Forts de leur dynamique en cours, les Brivistes apparaissent comme les favoris logiques pour retrouver la Section paloise en finale. Toutefois, nul doute que tout le peuple Haut-Auvergnat serait enchanté de revoir le Top 14 sur les flancs du Puy Mary dès la saison prochaine.

Ils ont dit

Icon Sport

"Dimanche, ce ne sera que du bonheur. On a disputé 2400 minutes de phase régulière pour ces 80 minutes dans un stade chauffé à blanc, pour une guerre de cœur en tribunes et de corps sur le terrain", dixit Nicolas Godignon l’entraîneur du CABCL. Son homologue à Aurillac, Thierry Peuchlestrade, s'avoue heureux de pouvoir disputer un derby à un tel niveau des phases finales. "Le derby face à Brive ne représentait plus grand chose ces dernières années car nous n'étions plus dans la même catégorie. Mais quand on a su que Brive descendait, on s'est dit que retrouver cette rivalité, cela allait être fabuleux. Alors affronter Brive en demie, cela faisait partie de nos rêves les plus fous".

La stat: 680 / 532

Chaque équipe aura ses armes de prédilection pour ce match. Aurillac a inscrit 680 points au cours de la saison régulière, s'avouant donc meilleur que les Brivistes dans ce secteur. Par contre, ces derniers n’ont encaissé que 532 points cette saison, ce qui fait d'eux la deuxième meilleure défense du championnat devant le champion Oyonnax ! La défense étant par contre le point noir du bilan aurillacois (onzième du Pro D2). Deux oppositions de style donc pour un choc qui promet d’être explosif.