Pro D2

Pro D2, 24e journée Colomiers-Lyon (19-19) - Lyon tenu en échec à Colomiers

Colomiers19 - 19Lyon LOU

Lyon n'a pu faire mieux qu'un résultat nul à Colomiers ce dimanche (19-19), une mauvaise opération pour la qualification. L'USC est passée près de l'exploit...

 
Lyon tenu en échec à Colomiers - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

Columérins et Lyonnais n’ont pu se départager. Au terme d’un match plus engagé qu’esthétique, les deux équipes n’ont su creuser un écart définitif. Et pourtant, Colomiers avait pris une option sur le match. Un quart d’heure après le début, les Haut-garonnais étaient acculés dans leurs 22 mètres. Les joueurs lyonnais montraient rapidement leurs intentions de victoire et multipliaient les temps de jeu. Des ambitions rapidement punies par l’opportunisme columérin. Florian Nicot interceptait le ballon et après un relais de Cédric Coll, l’ailier Pierre Belzunce allait infliger un coup de massue aux Lyonnais (7-0). Un essai qui assommait les Rhodaniens pourtant très dominateurs depuis le début de la rencontre. Mais les hommes de Xavier Sadourny allaient peu à peu se remettre dans le match et grâce à la botte de Julien Dumora, ils concrétisaient le gros travail de mêlée Rouge et Noir (30e puis 33e). Sans le savoir, Colomiers ratait l’occasion de distancer définitivement son adversaire et rentrait à la pause avec un avantage de sept points (13-6).

Grosso la force tranquille

Toujours dominés au score, les Lyonnais semblaient pourtant sereins et maîtres du jeu, et le prouvaient dix minutes après la pause. Les trois-quarts rhodaniens profitaient de leur supériorité numérique, après l’expulsion temporaire de Pierre Belzunce, pour s’imposer sur les extérieurs. Peu en vue jusque-là, l’ailier Remy Grosso cassait deux plaquages et inscrivait, tout en puissance, un essai salvateur (13 à 13). La fin de rencontre était totalement folle, les deux équipes étant proches du K.O mais les buteurs n’arrivaient pas à faire la différence (16-16 puis 19-19). Les Columérins avaient une balle de match sur la sirène mais Yannick Lafforgue ratait la pénalité de la gagne. Les deux collectifs peuvent nourrir des regrets au terme d’un match qui aurait pu basculer d’un coté comme de l’autre. Malgré ce bon match nul (19-19), acquis face à Colomiers, les Lyonnais voient la qualification s’éloigner et devront absolument s’imposer face à Aurillac, la semaine prochaine.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |