Lescalmel - Carcassonne - 2012 - Other Agency
 
Pro D2

Carcassonne surprend Lyon

Carcassonne surprend Lyon

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/12/2012 à 21:21 -
Par Rugbyrama - Le 16/12/2012 à 21:21
Lors du dernier match de la phase aller, les Carcassonnais ont créé la surprise en allant battre Lyon au Matmut Stadium ce dimanche sur le score de 15 à 13.
 

Le Lou se devait de recoller au peloton des outsiders qui ambitionnent les phases finales. C’est raté, avec une septième défaite en 15 rencontres, la deuxième à domicile après la venue d’Oyonnax. Et justement, les joueurs de Tom Smith et Xavier Sadourny accusent un retard de 21 points sur le leader, qui semble déjà rédhibitoire. La phase aller du championnat se clôture ainsi sur une contre-performance lyonnaise. Les locaux ont couru après le score en première mi-temps, avec le vent contre. Lescalmel, meilleur réalisateur du Pro D2, récompensait la bonne entame audoise à quatre reprises (3e, 26e, 31e, 34e). A la pause, les visiteurs menaient donc logiquement 12 à 3.

La faillite de Dumora

Carcassone, seule équipe jusqu’ici à avoir battu Oyonnax, pouvait envisager un second succès à l’extérieur après la victoire à Béziers. Mais Dumora réduisait l’écart dès la 46e minute, avant que Cibray n’envoie Sukanaveita à l’essai à l’heure de jeu. Lyon passait devant au meilleur moment (13-12), grâce à la transformation de Dumora. Mais au plus fort de la domination rhodanienne, l’ancien Palois et Toulonnais devenait fébrile, et ne réalisait pas le break (trois pénalités et deux drops ratés). Lescalmel, en méforme lui aussi (trois pénalités et un drop manqués), concrétisait cependant la balle de match, à la 65e minute de jeu. Les maladresses lyonnaises ne permettront pas au Lou de revenir...

Brive- Aix-en-Provence: 24-8

Après une large défaite concédée face à La Rochelle, les Brivistes devaient se racheter devant leur public d’Amédée-Domenech face à des Aixois bien blêmes cette saison. Le résultat fut sans appel, et leur mission, couronnée de succès: quatre essais à un, et les cinq points d’une victoire bonifiée. Pour ce faire, les Brivistes se sont largement appuyés sur leur mêlée surpuissante, qui leur permit de marquer deux essais de pénalité face à un pack provençal totalement dépassé. L’ailier Namy s’est également illustré par un doublé. Seulement, les protégés de Nicolas Godignon se sont complètement éteints à dix minutes de la fin, après avoir marqué le quatrième essai. Les Aixois en ont donc profité pour marquer un essai par Bruzulier. Pas suffisant toutefois pour glaner le bonus défensif. Le Parc est quatorzième au classement.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×