Pro D2

Brive-Aurillac et Pau-La Rochelle en demie

La phase régulière de Pro D2 est désormais terminée. Pau recevra La Rochelle samedi prochain lors de la première demi-finale d'accession. Brive accueillera Aurillac le lendemain. Aix-en-Provence accompagne Massy en Fédérale 1 pendant qu'Auch sauve sa place. 

 
Brive-Aurillac et Pau-La Rochelle en demie - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

La dernière journée de Pro D2 a finalement rendu son verdict. Et celui-ci était indécis, aussi bien en ce qui concerne le programme des deux demi-finales que pour la relégation. Les scénarii ont d'ailleurs été multiples ce dimanche après-midi, changeant selon l'évolution du score sur tous les terrains. Pour ce qui est de la lutte en haut de classement, les clubs de Brive et de Pau avaient leur destin en mains. Si elles s'imposaient, elles étaient assurées de recevoir au stade des demi-finales. Mais si la Section paloise a littéralement étrillé un champion de Pro D2, Oyonnax, qui avait déjà la tête ailleurs. Victoire éclatante (73-27) avec dix essais inscrits par les Béarnais.

Un festival offensif qui permet aux hommes de David Aucagne d'aborder les phases finales en pleine confiance, surtout qu'ils restent sur quatre succès de rang. Et durant plusieurs minutes, ils avaient même accédé à la deuxième place du classement, ce qui leur aurait permis d'accueillir le cinquième et donc d'éviter La Rochelle ou Brive avant une éventuelle finale. Pourquoi ? Car le CABCL a connu beaucoup plus de difficultés à battre Aix-en-Provence à l'extérieur. Menés durant une partie de la rencontre, les Corréziens s'en sont sortis, notamment grâce à un essai de Radikedike à douze minutes du terme du match et à la botte de Julien Caminati, auteur de vingt points ce dimanche.

La Rochelle dans une mauvaise spirale

Un court succès (30-25), mais capital pour Brive qui lui offre la possibilité de recevoir le voisin aurillacois en demi-finale et de conserver sa belle dynamique (une défaite lors des onze derniers matchs), qui en fait la meilleure équipe de Pro D2 depuis début février. Un Stade aurillacois qui a également tremblé. Il lui suffisait d'empocher un bonus défensif à Béziers pour être au rendez-vous des demies. En effet, seul Tarbes, dont le match à Narbonne a été reporté à mercredi en raison d'un problème d'oreillons, pouvait encore dépasser les Cantalous au classement. Pour cela, il fallait qu'Aurillac ne prenne aucun point et que Tarbes accroche une victoire bonifiée dans l'Aude. Et la première partie de l'équation a bien failli se vérifier ce dimanche... Non seulement Aurillac s'est incliné à Béziers (18-24) mais les troupes de Jeremy Davidson n'ont arraché leur bonus défensif qu'à la 79e minute, grâce à un essai salvateur de Fogarty. Au passage, ils éliminaient définitivement les Tarbais et supporters corréziens et cantalous pouvaient se réjouir d'un derby à venir. De son côté, La Rochelle, en raison des succès de Brive et Pau, n'avaient pas l'opportunité de disputer une demie à domicile. Pire, en s'inclinant à Albi (21-34), les Maritimes ont enchaîné une troisième défaite lors des quatre dernières journées. Autant dire qu'ils n'abordent pas leur déplacement à Pau de la meilleure des manières...

Aix y a pourtant cru...

Comme l'a officialisé la LNR ce dimanche, la demi-finale opposant Pau à La Rochelle, au stade du Hameau, se disputera ce samedi 11 mai à 19h. Celle opposant Brive à Aurillac, au stade Amédée-Domenech, aura lieu ce dimanche 12 mai à 15h10. Pour la guerre en bas de classement, le suspense a aussi été au rendez-vous. Si Béziers a vite pris le large contre Aurillac et donc assuré sa présence dans l'antichambre de l'élite la saison prochaine, le duel à distance entre Aix-en-Provence et Auch a tenu toutes ses promesses. Car Auch a mis du temps avant de prendre l'avantage sur Dax et a même été mené durant une majeure partie de la première mi-temps. Dans le même temps, Aix accrochait Brive et pouvait continuer à rêver... Jusqu'à ce que l'ouvreur des Gersois, Pierre-Alexandre Dut, n'offre la victoire au FCAG (15-6) et que le CABCL prenne le dessus en Provence. Du coup, c'est Aix-en-Provence qui accompagnera Massy en Fédérale 1. 

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |