Le Bourhis - La Rochelle - 17 novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Bilan Pro D2: La Rochelle, outsider ou favori ?

Bilan: La Rochelle, outsider ou favori ?

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 10/06/2013 à 17:33 -
Par Midi Olympique - Le 10/06/2013 à 17:33
Réguliers et performants durant une grande partie de la saison, les Rochelais ont fini essouflés, s'inclinant encore une fois en demi-finale d'accession. 

TOUR D'HORIZON

Pour la deuxième année consécutive, les Rochelais ont achevé leur saison sur une demi-finale perdue au stade du Hameau à Pau. Un match qui a clôturé le championnat des Charentais sur une mauvaise note compte tenu de la tournure de la rencontre, qui fut âpre, engagée et entachée de plusieurs bagarres générales. Ce n’est pourtant pas ce qu’il faut retenir de la saison rochelaise, une équipe qui a montré de la constance tout le long de cet exercice 2012-2013, et qui est en progression par rapport à l’an passé. Le Stade rochelais terminant 4ème avec 87 points, ne s’inclinant qu’une fois à domicile face au futur champion Oyonnax et en allant s’imposer à cinq reprises à l’extérieur. Mais l'ASR a semblé essoufflée en fin de parcours.

LE TOP: Quelle remontée !

Au soir de la 8e journée, avec quatre victoires pour autant de défaites, les Rochelais pointaient à la huitième place du classement. Une remontée marquante allait s’amorcer. Les treize matchs qui ont suivi ont tout bonnement été décisifs pour la qualification des Jaune et Noir pour les demi-finales. Alors qu’ils ne perdaient qu’à Tarbes et Oyonnax, ils s’imposaient à Aix-en-Provence, Massy, Dax et Auch, remportant leur sept matchs à domicile de cette belle série. Si bien qu‘au soir de la 21e journée, La Rochelle était deuxième.

LE FLOP: Surpris d’entrée

Icon Sport

Il est difficile de faire émerger un flop dans la saison des Charentais. On peut cependant mettre en lumière leur seule défaite à Marcel-Deflandre, en ouverture de cette édition 2012-2013 de Pro D2. Ce jour-là, ils allaient en effet s’incliner face à l’US Oyonnax, sur le score de 22-12. Unique défaite à domicile de l’année, qu’ils ont traînée comme un boulet jusqu’à la fin du championnat.

LE JOUEUR: Uini Atonio

Après avoir fait quelques feuilles de matchs l’an passé, Uini Atonio n’a loupé que la réception d'Auch cette saison. Titulaire à 20 reprises, ce jeune pilier néo-zélandais de 23 ans au gabarit hors normes (1,96m ; 140kg) a réalisé un championnat incroyable, étant même promu capitaine sur la fin. Mobile et extrêmement puissant, il a inscrit deux essais. Uini Atonio, qui possède le même profil que Census Johnston, a d'ores et déjà resigné pour le club rochelais jusqu’en 2016.

LA REVELATION: Arthur Cestaro

Il a lui aussi accompli ses débuts professionnels lors de la saison 2011-2012. Arthur Cestaro s’est réellement affirmé sur cette fin de championnat. Titulaire lors des sept dernières rencontres ainsi qu’en demi-finale, il a inscrit cinq essais, réalisant même le doublé pour la belle victoire contre Massy (44-27). S’il continue sur cette dynamique, ce jeune arrière de 23 ans pourrait rapidement refaire parler de lui.

L'AVENIR

Avec un recrutement ambitieux, le club rochelais visera encore une remontée dans l'élite. Surtout que le club a fait éclore plusieurs talents au sein de son effectif, comme Uini Atonio et Arthur Cestaro mais aussi les jeunes troisième lignes Loann Goujon et Kevin Gourdon (tous deux venus de Clermont), qui se sont montrés à leur avantage cette année. Ils seront soutenus par les arrivées de l'un des meilleurs demis de mêlée de la saison en Pro D2, Julien Audy, du meilleur réalisateur, le Tarbais Fabien Fortassin et du surpuissant ailier fidjien Albert Vulivuli, pour ne citer qu’eux. Ce cocktail de révélations et de joueurs confirmés place La Rochelle comme l’un des sérieux prétendants à l'accession pour la saison prochaine.

LES CHIFFRES CLES

Classement final: 4e, 87 points
Classement attaque: 3e, 718 points
Classement défense: 4e, 569 points
Meilleur réalisateur: Sébastien Fauqué (247 points)
Meilleur marqueur: Damien Cler (13 essais)

 
 

commentaires


  • tikes16/08/2013 23:29

    Pour moi la rochelle est favori avec Pau , mais la rochelle à un petit avantage sur Pau celui de l expérience et celui du fair play .

  • many4824/06/2013 18:09

    Atonio mobile ????????? surement pas. Sa masse est un handicap au contraire, il suffit de le suivre sur le terrain. Doit aussi apprendre à percuter dans les intervalles. Tombe facilement. Sinon en mélée, ses adversaires sont au supplice.

  • many4824/06/2013 18:05

    La Rochelle doit progresser en touche, dans le jeu à la main, dans le jeu au pied d'occupation, ça fait beaucoup. Le 1er août le Stade Toulousain vient donner la réplique à l'ASR, une bonne et première indication des intentions, du potentiel de L.R. La saison qui s'annonce en PRO D2 est énorme.