Sheklashvili - Béziers - Septembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Béziers dans la zone rouge, Aix réagit

Béziers dans la zone rouge, Aix réagit

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 09/12/2012 à 10:30 -
Par Rugbyrama - Le 09/12/2012 à 10:30
Longtemps devant au score devant Oyonnax, Béziers s'est finalement incliné (28-33) et passe avant-dernier. Aix-en-Provence, se donne un peu d'air contre Carcassonne (22-21).

Albi-Dax: 25-15

Les Dacquois, qui n’ont pas montré grand-chose, n’ont pas fait illusion longtemps à Albi. Le tournant du match intervenait même très tôt dans la partie avec un essai casquette en faveur du SCA, conclu par l’intenable Venione Voretamaya, dès la 7e minute de jeu. Un retard que les Landais ne combleront jamais. Le break tarnais subsistait jusqu’au bout, grâce aux pieds de Samuel Marques et Geoffrey Palis, qui contenaient les réalisations de Yann Laousse.

Auch-Aurillac: 12-19

La bonne affaire du week-end pour le Stade aurillacois. En venant à bout d’Auscitains décidemment en crise à Jacques-Fouroux, les Cantalous prennent provisoirement la seconde place du classement. Un essai de pénalité, décroché grâce à une mêlée dominatrice, a fait la différence en faveur des Aurillacois. Le FCAG a manqué de réalisme et a connu trop de déficit au pied pour espérer la victoire, face à la bonne organisation et le bon coaching aurillacois.

Colomiers-Tarbes: 34-6

Belle opération pour le promu columérin qui confirme sa bonne saison. Trois essais de Beco, Nicot et Bolakoro ont permis aux locaux de décrocher les cinq points de la victoire bonifiée. La botte de Lafforgue (19 points) a fait le reste. Le TPR, laisse filer une bonne occasion de s’installer sur le podium, mais n’aura pas franchement de regret au vu de la domination haut-garonnaise.

Narbonne-Massy: 28-25

Narbonne obtient une victoire importante qui lui permet de garder une avance non négligeable sur le premier relégable. Une première mi-temps maîtrisée avec un essai de Vunisa dès l’entame du match (4e) et de Furno (19e), les Massicois restaient dans la partie grâce à une pénalité de Coudol (12e) et un essai de Gomez, transformé par Coudil (31e), 17-10 à la mi-temps. Mais cette victoire de Narbonne est acquise dans la douleur tant les sudistes ont subi durant la deuxième mi-temps. Massy scorait par l’intermédiaire de Johnston et Rodrigues (46e et 62e) et menait 25-23 à dix minutes de la fin. Mais Narbonne ne lâchait pas le morceau et scorait à la 77e par Etienne, arrachant la victoire. Massy repart avec le bonus défensif.

Béziers-Oyonnax: 28-33

Beziers n’est pas passé loin de l’exploit face à Oyonnax avec une première mi-temps bien gérée grâce à la botte de Vilaret (14 points) et un essai de Gmir à la 15e, Oyonnax répliquait par deux fois grâce à la botte de Urdapilleta. 19-6 à la mi-temps. En deuxième mi-temps, Oyonnax se réveillait et enquillait les points grâce à son buteur et son meilleur marqueur, Denos (12e essai de la saison). A la 60e, Oyonnax menait pour la première fois du match et ne laissait plus les Bitterois reprendre l’avantage. Grosse frayeur pour le leader de la ProD2 mais la maîtrise et la confiance emmagasinées par cette équipe leur a permis de remporter ce match et de confirmer leur domination cette saison.

Aix-Carcassonne: 22-21

Un match crucial pour les Aixois face à Carcassonne, le match fut d’un faible niveau avec beaucoup de fautes de main de chaque côté. Pourtant, un essai de Teyssier dès la 2e minute de jeu ouvrait les débats et l’on s’attendait à un match avec du jeu. Ce ne fut qu’une illusion avec un duel de buteurs entre Levy et Bourlon d’un coté contre Lescalmel et Aguillon de l'autre. 9-10 à la mi-temps. Après la pause, Aix partait à la charge et marquait un essai par l’intermédiaire de Felsina (42e), transformé par Levy. Mais l’USC réduisait le score à la 49e et à la 59e (19-18). A la 77e, Carcasonne croyait avoir fait le plus dur en marquant une pénalité (19-21), mais malheureusement pour eux, à la 80e, Levy délivrait son équipe sur une pénalité et permettait à Aix de gagner. Les Aixois sortent de la zone de relégation.