Maninoa - Aurillac - 15 octobre 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Aurillac première surprise

Aurillac première surprise

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/08/2012 à 17:58 -
Par Rugbyrama - Le 28/08/2012 à 17:58
Aurillac a frappé un grand coup samedi soir en allant battre Dax, au stade Maurice-Boyau (31-16). Preuve qu'il faudra compter avec cette équipe cette année en Pro D2.

On les avait laissés lors de leur dernier mach amical avec une victoire (30-14) contre Brive, relégué en Pro D2 et outsider pour la remontée immédiate en Top 14. Alors certes, les résultats des rencontres de préparation ne sont qu'anecdotiques et ne peuvent être pris comme référence. Mais cette victoire montrait déjà le potentiel des Cantalous. Potentiel confirmé avec le succès à Dax (31-16) samedi soir pour la première journée du championnat de Pro D2. L'entraîneur aurillacois, Jérémy Davidso,n était évidemment très satisfait de ce match. "On a réalisé un beau match à l'extérieur, avec une bonne conquête et une bonne mêlée. Avec deux superbes essais en prime".

Fort d'une bonne fin de saison l'année dernière, avec des victoires contre Bourgoin, Carcassonne, Mont-de-Marsan, Dax ou encore La Rochelle, les Cantaliens continuent sur leur dynamique et profitent d'un effectif resté relativement stable à l'intersaison. "Il était important de ne pas recommencer tout à zéro. On a retrouvé les automatismes et notre envie de jouer de la fin de saison dernière", se réjouissait le technicien irlandais, qui reconnaissait que "c'était le bon moment pour aller à Dax", du fait des nombreux changements au club landais, notamment au sein du staff avec l'arrivée de Christophe Manas.

Davidson: "Garder les pieds sur terre"

Malgré ce succès contre une équipe candidate aux demi-finales, l’entraîneur Jérémy Davidson refuse de s'enflammer. "On sait d’où on vient et on garde les pieds sur terre", affirme-t-il, conscient qu'il faudra continuer à lutter pour rivaliser avec les meilleures équipes de Pro D2. Et ce dernier ne veut pas se projeter sur le long terme ou d'être trop gourmand quand on lui parle des matches à venir contre Aix-en-Provence et Colomiers. "Il ne faut pas voir trop loin. Dans ce championnat de Pro D2 tout le monde peut battre tout le monde et il y a constamment des surprises". L'objectif pour l'entraîneur aurillacois est d'abord de bien négocier la réception des Provençaux, qui s'étaient imposés à Jean-Alric la saison dernière (28-19), et de se méfier des Columérins qui sont passés tout près de la victoire à Albi samedi soir. Il n'empêche, ce succès contre Dax lance idéalement la saison des Aurillacois. Et prouve qu'il ne faudra pas sous-estimer l’équipe auvergnate dans ce championnat plus dense que jamais.