Tarbes - Rugbyrama
 
Pro D2

Tarbes maître des Pyrénées

Tarbes maître des Pyrénées

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 04/10/2011 à 17:43 -
Par Rugbyrama - Le 04/10/2011 à 17:43
Si Dax demeure invaincu, Tarbes sort également son épingle du jeu en venant à bout de Pau lors du derby des Pyrénées (18-17). Aurillac s'enlise dans le bas du classement alors qu'Antoine Vignau-Tuquet a brillé avec Mont-de-Marsan contre le CSBJ. Les temps forts de cette cinquième journée.
 

EN HAUSSE :

Tarbes

Auteur d'un début de championnat bien terne, avec trois défaites en quatre matchs, le TPR s'est refait une santé samedi en s'imposant sur le fil face à la Section paloise 18-17. Ménés à la mi-temps 14-6, les Tarbais ont su faire le dos rond et tirer profit des deux cartons jaunes reçus presque coup sur coup par les Béarnais en fin de match pour remonter leur retard et les coiffer au poteau grâce au pied de Fabien Fortassin. Une deuxième victoire de la saison à Maurice-Trélut qui permet à Tarbes de s'éloigner un peu de la zone rouge avec trois d'avance sur Aurillac, premier relégable.

EN BAISSE :

Aurillac

Aurillac n'avait pas encore perdu dans son antre de Jean-Alric cette année. C'est désormais chose faite après ce revers sec subi contre Aix-en-Provence 19-28 où le club du Cantal a encaissé la bagatelle de trois essais . Une très mauvaise opération donc pour le SACA qui se trouve ainsi plongé dans la zone rouge avec un point de retard sur Périgueux, premier non-relégable. Les hommes de Thierry Peuchlestrade ont deux semaines pour se reprendre et préparer le déplacement à Auch.

LE JOUEUR :

Antoine Vignau-Tuquet (Mont-de-Marsan)

L'ouvreur-buteur du Stade Montois était en grande forme ce week-end. Face aux perches d'abord, il a réussi une prestation de haut vol, en passant la totalité de ses tentatives (huit pénalités), et puni dès que l'occasion se présentait l'indiscipline iséroise. Dans le jeu ensuite où, même si les Charentais n'ont pas inscrit le moindre essai, ceux-ci n'ont cessé de faire vivre le ballon dans le sillage de leur maître à jouer distribuant à merveille. 24 points sur 27 donc pour Antoine Vignau-Tuquet qui, depuis son retour la semaine dernière, s'affirme en véritable chef d'orchestre trois étoiles et surtout indispensable.

L'ESSAI :

Roimata Hansell-Pune (Oyonnax)

Les Biterrois venaient d'inscrire un essai de pénalité qui les relançait dans le match, d'autant plus que Jonathan Bousquet avait écopé d'un carton jaune. Mais le sort s'est mêlé dans le match qui opposait les Héraultais aux Oyonnaxiens. Siro était plaqué sans ballon, et voyait une passe de Lévi qui lui était destinée se loger dans les bras des trois-quarts visiteurs, opportuns et tout heureux de cette offrande. C'est le centre de l'USO, Hansell-Pune, qui, au prix d'un contre de 60 mètres, transformait cette providence en un véritable coup de poignard, dont les promus ne se relèveraient pas.

LA STAT :

2

Lors de cette cinquième journée, deux bonus offensifs ont été inscrits, alors qu'il n'y en avait eu qu'un seul lors des quatres premières journées. Grenoble a donc passé trois essais à Périgueux alors qu'Oyonnax en a inscrit quatre face à Béziers, les deux promus ont donc craqué. Si l'on ajoute le retour vers le jeu de Mont-de-Marsan, le Pro D2 pourrait basculer vers un jeu plus ouvert et enlevé, pour le plus grand bonheur du public. A titre de comparaison, ce sont 21 bonus défensifs qui ont été empochés en cinq journées.

LA DECLA :

Damien Neveu (La Rochelle)

"Cela nous fait du bien car nous attendions depuis longtemps de pouvoir relâcher la pression (victoire contre Carcassonne, NDLR). Nous avons mis du temps à nous mettre à l'abri, mais je préfère avoir à travailler notre réalisme offensif plutôt que des carences défensives."

LES CHIFFRES CLES :

Meilleure attaque : Bourgoin (122 pts)
Meilleure défense : Grenoble (59 pts)
Meilleur marqueur : Hiriart, Radidi (3 essais)
Meilleur réalisateur : Fournil (72 points)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×