Maxime Petitjean Stade aurillacois - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Mont-de-Marsan saisit l'occasion, Petitjean meilleur réalisateur

Mont-de-Marsan saisit l'occasion, Petitjean meilleur réalisateur

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 14/05/2012 à 16:16 -
Par Eurosport - Le 14/05/2012 à 16:16
Mont-de- Marsan a réussi à inverser la vapeur et recevra pour les demi-finales. La Rochelle à eu chaud et Béziers quitte la Pro D2 sur un festival offensif. Maxime Petitjean bat des records et termine meilleur réalisateur du championnat. Retour sur la dernière journée de Pro D2.

EN HAUSSE:

Mont-de-Marsan

C’est ce qui s’appelle un sacré retournement de situation. Les Landais, cinquièmes avant la dernière journée, n’étaient pas certains de participer à la phase finale d’accession du Pro D2. Mais leur victoire face à Narbonne (28-18) conjuguée aux défaites de La Rochelle et Dax permet aux hommes de Marc Dal Maso de terminer la phase régulière à la troisième place. Une position synonyme de demi-finale à domicile. Un sacré avantage pour des Montois qui n’ont perdu qu’une fois à Guy-Boniface cette saison. Ils retrouveront leurs voisins dacquois, dimanche (18h), pour une place en finale.

EN BAISSE: 

La Rochelle

Les Maritimes sont les grands miraculés de cette journée. Malgré leur large défaite contre Aurillac (35-14) les Rochelais participeront bien aux phases finales d’accession. Une qualification acquise dans des conditions rocambolesques. À égalité de points avec Carcassonne, les partenaires de Robert Mohr doivent leur salut à un petit point. Celui du goal average particulier favorable aux Jaune et Noir (38 contre 37 pour les Audois). Ils se rendront à Pau samedi (15h10).

LE JOUEUR:

Petitjean (Aurillac)

Maxime Petitjean a été partout lors de la victoire d’Aurillac contre La Rochelle. Pénalités, transformations, drop-goals, jeu au pied millimétré tout y est passé. En franchissant la barre des quatre-cents points, 406 exactement (une première et un record dans l’histoire de la poule unique), il finit meilleur réalisateur du championnat.

L'ESSAI:

Gmir (Béziers)

Une fois n’est pas coutume, l’essai de cette journée n’est pas le plus beau mais, certainement, le plus décisif. Le sixième essai de Béziers, inscrit par Sabri Gmir à la soixante-quinzième minute a fait basculer la Pro D2. Ils privent, ainsi, Carcassonne d’un point de bonus. Un point qui empêche les protégés de Christian Labit d’accéder aux phases finales.

LA STAT:

2.- Il s’agit de la première fois que Grenoble perd deux matchs consécutifs. Une fin de saison en roue libre qui s’explique par le fait que les Isérois étaient déjà assurés d’être en Top 14 et champions de Pro D2.

LA DECLA:

"Les dés sont jetés à la 26e minute. Personnellement, je trouve que ce carton est vraiment très sévère. Il nous met clairement en difficulté alors que nous faisons une bonne première mi-temps", déclarait Frédéric Garcia l’entraîneur dacquois après la défaite de son équipe contre Bourgoin (12-27). Un revers qui prive les Landais d’une demie à domicile.