Joel Rey / David Aucagne - 18.09.2011 - Pau / Beziers - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Pau, forteresse imprenable?

Pau, forteresse imprenable?

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/05/2012 à 10:04 -
Par Rugbyrama - Le 17/05/2012 à 10:04
En dominant Auch samedi (14-17) à l'extérieur, les Palois ont terminé deuxièmes de la saison régulière du Pro D2, s'offrant une demi-finale à domicile contre La Rochelle, cinquième au terme de la saison régulière. La rencontre aura lieu samedi à 15h10 au stade du Hameau.

Les Béarnais sont invaincus cette saison au stade du Hameau. La meilleure performance d'un visiteur est celle de Dax qui avait arraché le match nul dans le cadre de la quatrième journée du Pro D2 (9-9). Autant dire que les Rochelais devront réaliser une performance pour l'emporter, d'autant plus que les Palois ne comptent pas connaître leur premier revers de la saison à domicile en demi-finale d'accession. David Aucagne, co-entraîneur au sein du duo formé avec Joel Rey, explique dans une interview accordée à Midi Olympique lundi: "Nous allons préparer cette demi-finale en faisant une bonne récupération. Puis nous tâcherons d'être appliqués, combatifs et de respecter nos idéaux tout en restant concentrés. Nous voulons être clairs avec ce que l'on veut mettre en place et ne surtout pas laisser trop d'énergie dans la ferveur du stade".

Après un début de saison quelque peu poussif, les Palois avaient fait leur entrée dans le peloton des barragistes lors de la 11ème journée. Le bon wagon qu'ils ne quitteront plus de la saison. Les partenaires de Frédéric Manca ont même terminé la saison à la deuxième place: "C'est une belle place de deuxième, nous sommes heureux d'être les dauphins de Grenoble qui a effectué une très belle saison. Dax a longtemps été deuxième, ils se retrouvent cinquièmes tandis que nous n'avions jamais été seconds, donc c'est assez inattendu. Je félicite les joueurs pour cette belle place. Ce n'est que du bonheur" ajoute Aucagne. Devant leur public, chauffé à blanc, les Palois ne vont pas y aller par quatre chemins: "Nous allons aborder ce match en mettant de l'intensité, de l'envie. On reçoit, et on y tenait, cette belle équipe de La Rochelle qui dispose de grosses individualités" complète l'entraîneur de la Section.

"La Rochelle dispose d'un gros effectif"

Les Maritimes, qui ne sont pas passés loin d'être évincés des phases finales, doivent leur place de barragiste à la défaillance finale des Carcassonnais. En effet, les hommes de Christian Labit n'ont su prendre le point de bonus offensif contre le relégué Béziers alors que l'affaire semblait bien engagée à la mi-temps (35-19), point de bonus qui aurait permis à Carcassonne de jouer cette demi-finale au détriment des Rochelais. Loin de se voir déjà arrivé en finale d'accession, l'entraîneur de Pau souligne les qualités des Maritimes: "La Rochelle est une équipe qui dispose d'un gros effectif, d'un belle profondeur de banc. Les Rochelais sont pour beaucoup des joueurs d'expérience qui connaissent le haut niveau et les matchs couperets. Ce sont des habitués des grandes échéances".