Benjamin Ferrou - 18.09.2011 - La Rochelle - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Le réveil rochelais ?

Le réveil rochelais ?

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 21/10/2011 à 17:40 -
Par Rugbyrama - Le 21/10/2011 à 17:40
Le Stade Rochelais va-t-il enfin se réveiller ? Béziers joue-t-il son va-tout contre Tarbes ? Pau peut-il confirmer face à Grenoble ? Oyonnax peut-il s'installer durablement en tête ?... Retrouvez en quelques questions tous les enjeux de la septième journée de Pro D2 qui se déroule ce week-end.

Le Stade Rochelais va-t-il enfin se réveiller  ?

Certes les Rochelais ont gagné le week-end dernier (victoire 22-3 face à la lanterne rouge Béziers). Certes ils ont affiché de belles choses. Mais au bout de six journées, les supporters des Maritimes doivent-ils se satisfaire de ce minimum  ? La réponse est évidemment négative. Les hommes de Patrice Collazo et Fabrice Ribeyrolles, qui n'ont pour le moment engrangé que 13 points (trois victoires pour autant de défaites), ne sont pas dans les temps de passage d'un potentiel favori. Pour confirmer leur prétention de montée, ils doivent aller s'imposer ce week-end sur la pelouse du leader Dax. Une tâche difficile, mais c'est le prix à payer pour enfin marquer les esprits. Et se rapprocher des toutes premières places.

Béziers joue-t-il son "va-tout" contre Tarbes  ?

La saison est bien loin d'être finie. Et pourtant, le club héraultais joue peut-être l'un des matchs les plus importants de sa saison face à Tarbes. Pour l'heure lanterne rouge de cette Pro D2, Béziers ne compte que cinq points, soit une victoire auquel s'ajoute un point de bonus défensif. Un bilan famélique qui les pose pour le moment comme grandissime favori à la descente. Avec la réception de Tarbes, également moribond avec sa treizième place, les Biterrois pourraient revenir à égalité avec leur adversaire du jour. En cas de défaite, ils se verraient distancés par le ses principaux concurrents au maintien. Une partie de l'avenir de l'ASBH se joue donc ce week-end.

Pau peut-il confirmer face à Grenoble  ?

Après leur belle prestation face à Narbonne la semaine dernière (victoire 32-3), les joueurs de la Section paloise peuvent avancer quelques certitudes. Et afficher quelques ambitions. Le hic – car il y en a un – est que les Béarnais se déplacent sur la pelouse de Grenoble, actuel quatrième et prétendant à la montée. Pour se consoler, les joueurs de David Aucagne pourront compter sur l'arrivée de Taniela Moa. Demi de mêlée au gabarit impressionnant (96 kg pour 1,80m), ce Tonguien a maltraité l'équipe de France lors de la Coupe du monde. Il fait partie de groupe mais ne sera pas titulaire. Un renfort qui ne sera sûrement pas de trop pour ce déplacement en terre iséroise.

Oyonnax peut-il s'installer durablement en tête  ?

Arithmétiquement, le club de l'Ain peut prétendre à détrôner le leader dacquois. Avec un petit point de retard, une victoire bonifiée contre Mont-de-Marsan leur suffirait. Sur ce qu'ils montrent depuis le début de saison, cette ambition n’apparaît que légitime. Et avec la réception des Montois, les hommes de Christophe Urios ont encore une fois l'occasion de frapper fort dans l'esprit de ses concurrents. A noter également que l'une des caractéristiques d'Oyonnax depuis bientôt quelques saisons est de répondre présent quand personne ne les attend – l'inverse se vérifiant aussi. Indice: en début de saison, personne ne les donner parmi les favoris...