Pro D2

Le réveil narbonnais, Lescalmel s'illustre

Narbonne sort d'une mauvaise spirale alors que les Montois reçoivent une grosse claque à Oyonnax, nouveau leader. Les Grenoblois réalisent une bonne affaire contre Pau qui prend tout de même le bonus défensif. Côté carcassonnais, Lescalmel fait parler la poudre. Les temps forts de cette 7e journée.

 
Le réveil narbonnais - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

EN HAUSSE:

Narbonne

Après deux victoires inaugurales, les Narbonnais avaient traversé un véritable trou noir en enchaînant quatre revers de rang, dont trois à l'extérieur. Samedi, ils ont mis fin à cette spirale négative en faisant chuter dans leur antre les Aixois, solidement accrochés au podium depuis le début de la saison. Grâce à une défense de fer et un pack conquérant, les Audois se sont donnés une réelle bouffée d'oxygène avant le derby de ce week-end face au voisin bitérrois, bien mal en point(s).

EN BAISSE:

Mont-de-Marsan

Indéniablement sur la pente ascendante après deux succès à domicile contre les deux relégués du Top 14 que sont La Rochelle et Bourgoin, et un coup réalisé à Carcassonne, les Montois ont connu un véritable coup d'arrêt. Dépassés dans tous les secteurs à Oyonnax, les Landais perdent de fait trois places au classement et se retrouvent huitièmes. Cependant, à égalité de points avec Albi et Pau, ils ne pointent tout de même qu'à une longueur de la cinquième place occupée par Bourgoin.

LE JOUEUR:

Antoine Lescalmel (Carcassonne)

Parfait dans son rôle de buteur, Antoine Lescalmel a bonifié la domination carcassonnaise à Périgueux en passant six pénalités et trois transformations, soit vingt-quatre points. Un total qui aurait pu être supérieur si l’USC n’avait pas privilégié les pénaltouches, qu’il a très bien trouvées. Samedi, l’ancien Aixois a démontré que son intégration au jeu audois était en très bonne voie avec 83 points inscrits en six matchs.

L'ESSAI:

Ropate Ratu (Aurillac)

Alors que l'on jouait la dernière minute de la rencontre entre Aurillac et Albi, qui partageaient les points à ce moment-là (25-25), l'ailier fidjien Ropate Ratu récompensait les velléités offensives des Cantalous. A six secondes du terme, il surgissait pour déborder la défense tarnaise et offrir aux siens un précieux succès après trois week-end de disette.

LA STAT

2

C'est le nombre de points de bonus distribués au cours de la rencontre entre Grenoble et Pau. En effet, si les Isérois ont décroché le bonus offensif en ayant inscrit trois essais par Bernard (2) et Hunt, ils ont tout de même laissé le point du défensif à leurs hôtes béarnais, auteurs de six pénalités (24-18).

LA DECLA

Grégory Patat (Entraîneur d'Auch)

"Nous avons lutté avec nos armes du moment. Il nous manquait huit ou neuf joueurs qui sont des titulaires en puissance. Nos trois talonneurs sont blessés, nous avons dû reconvertir des piliers au talonnage. Cela dit, nous ne jouons pas trop mal. Les joueurs se sont investis à fond mais ils n’ont pas été récompensés. Je n’ai pas compris quelques décisions de l’arbitre, notamment en fin de match.On meurt deux ou trois fois à quelques mètres de l’en-but. C’est clair, il y avait la possibilité de ramener quelque chose de notre déplacement, je pense que le bonus défensif était dans nos cordes. Globalement, nous avons été trop respectueux de Bourgoin".

LES CHIFFRES CLE

Meilleure attaque: Oyonnax (162 pts)
Meilleure défense: Dax (81 pts)
Meilleurs marqueurs: Radidi (Dax), Hiriart (Pau), 4 essais
Meilleur réalisateur: Fournil (Albi, 109 pts)

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |