Pro D2

Froid réalisme pour Bourgoin

Bourgoin a su marquer sur ses temps forts pour prendre la mesure de Tarbes ce dimanche (21-9) à Pierre-Rajon. Malgré une mêlée chachutée, les Isérois ont récupéré un nombre important de ballons dans les rucks pour s'imposer. Tarbes n'est pas récompensé de sa débauche d'énergie.

 
Le réalisme de Bourgoin - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

C'est une leçon de réalisme qui a été donnée par les hommes de Laurent Seigne aux Haut-Pyrénéens. Peu en verve en attaque, imprécis dans les transmissions, et d'une douceur déconcertante sur les phases de combats, Bourgoin avait peu d'arguments pour remporter sa cinquième victoire de la saison. Mais voilà, les coéquipiers de Wessel Jooste ont su conserver l'essentiel en maintenant une excellente défense et en se montrant décisif sur chaque ballon de récupération. Ainsi, les moindres fautes tarbaises se sont payées cash.

Malgré l'ouverture du score par Fortassin à la 5e, les hommes de Philippe Bérot n'ont jamais réussi à réellement inquiéter des Isérois qui faisaient une première différence quatre minutes plus tard sur un essai superbe inscrit par Manu après un énorme travail de Varatau sur son aile (9e). Tarbes ne se démontait pas et repartait de l'avant. C'est sur un énième temps de jeu que les coéquipiers de Thomas Lasserre obtenaient une pénalité que Fortassin passait (15e). C'est une nouvelle fois sur un temps des rares temps forts que Bourgoin sévissait en inscrivant un second essai signé Da Silva sur une 89 d'école (17e). Action entâchée d'un tirage de maillot sur Bernad. Tarbes ne refera plus surface. Pour ne rien arranger, l'ouvreur-buteur Fabien Fortassin sortait à la 25e pour une blessure dans le haut de la cuisse. Alors que les Tarbais multipliaient les temps de jeu depuis de longues minutes, c'est une nouvelle fois les Berjalliens qui scoraient par l'intermédiaire de Sola à la 32e. L'écart était fait et les locaux viraient en tête à la pause sur le score de 15 à 9.

La stérilité tarbaise

Le second acte repartait sur les mêmes bases que le premier, avec des Bigourdans pleins de velléités offensives mais trop imprécis pour espérer mettre en défaut un rideau défensif berjallien de plus en plus menaçant. L'absence de Fortassin se faisait cruellement sentir dans le jeu tant à la main pour la vitesse des transmissions qu'au pied pour les pénalités. Le demi de mêlée Viazzo manquait deux buts qui auraient permis aux Bigourdans de récupérer le bonus défensif. Côté isérois, Wilson ajoutait deux pénalités sur les deux seules entrées berjalliennes dans le camp tarbais (45e, 70e). La pénalité de Viazzo à la 65e n'y changeait rien. Tarbes s'incline 21-9 et repart bredouille de Pierre-Rajon. Les hommes de Philippe Bérot voient leur série de trois victoires consécutives interrompue. Bourgoin se rassure en revanche et remonte à la huitième place du classement en attendant le derby face à Grenoble.

Mont-de-Marsan-Aurillac: 40-3

Il n'y a pas eu photo entre Mont-de-Marsan et Aurillac en clôture de la 10e journée de Pro D2. Les Montois ont une nouvelle fois fait étalage de toute leur puissance offensive avec quatre essais marqués (essai de pénalité, Tastet, Senio, Urruty). C'est en toute logique que les hommes du duo Prosper-Dal Maso décrochent le bonus offensif, ce qui leur permet de passer au septième rang. Aurillac inquiète et a été dépassé dans tous les secteurs du jeu. Les Cantalous ne possèdent plus que deux points d'avance sur Béziers, le premier rélégable.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |