SETI FILO - 16.01.2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Le gros coup de Pau, Béziers renaît

Le gros coup de Pau, Béziers renaît

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/09/2011 à 20:14 -
Par Rugbyrama - Le 11/09/2011 à 20:14
Pau a créé une énorme surprise en allant chercher la victoire sur la pelouse de l'ancien pensionnaire de Top 14 Bourgoin (26-21). Plus disciplinés et solides en défense, les Béarnais ont su attendre le bon moment pour contrer. Plus tôt, Béziers a décroché sa première victoire devant Albi (18-15).

Bourgoin/Pau: 21-26

Jusqu'au bout, le suspense aura été au rendez-vous de cette dernière rencontre de la deuxième journée de Pro D2. A la 82e minute, les Berjalliens tenaient une dernière balle de match. Sur les cinq mètres palois côté droit, les avants isérois pilonnaient une dernière fois la défense de la Section Paloise. Mais, un nouvel en-avant plus tard, l'arbitre venait sceller l'issue de la rencontre : les joueurs du CSBJ devaient concéder leur première défaite à domicile. Grosse surprise dans ce match frustrant où les deux équipes n'ont jamais osé aller jusqu'au bout de leurs tentatives. Face à des Palois auteurs de deux essais, les Isérois perdent 21-26 et s'emparent seulement du bonus défensif.

Tout avait pourtant bien commencé pour les locaux. Profitant des erreurs défensives adverses, Alexandre Péclier enchaînait les pénalités réussies pour le CSBJ. Pendant ce temps, Frédéric Manca ratait trois de ses tentatives. Mais, à la 32e minute, sur un jeu rapide de l'ailier palois Bruno Hiriart qui captait directement le cuir dans ses 22 mètres, les Pyrénéens s'offraient un premier essai contre le cours du jeu, face à des Berjalliens arrêtés.

Quelques minutes plus tard, nouveau renversement avec le carton jaune à l'encontre du numéro 8 palois, Seti Filo. A 14, les Pyrénéens subissaient donc au retour des vestiaires. Ils devaient rapidement laisser leurs adversaires reprendre l'avantage. Mais jusqu'à la 62e minute, le résultat restait incertain. Preuve des nombreuses fautes des deux formations, la rencontre se résumait à un duel entre Manca et Péclier. Jusqu'au deuxième essai du centre palois, Drouard, qui profitait d'une nouvelle imprécision des locaux pour aplatir en coin. Plus réaliste qu'en première mi-temps, l'ancien albigeois Frédéric Manca ne tremblait plus et assurait la victoire des siens. Ces derniers repartent donc d'Isère avec leurs premiers points. Quant à eux, les Berjalliens, pénalisés par leurs trop nombreuses erreurs, restent cloués au milieu de tableau de Pro D2.

Béziers/Albi: 18-15

Béziers, le promu, s'est arraché pour empocher son premier succès de la saison. A domicile, dans un stade de la Méditerranée qui sonnait bien creux, les maladresses et les mauvais choix se sont enchaînaient inlassablement. Tout comme les fautes d'indiscipline. A ce petit jeu, seuls les buteurs se sont illustrés. Le Biterrois Anthony Lagardère, transfuge de Dax, s'est montré plus adroit, convertissant six tentatives, contre cinq pour le Tarnais Thomas Fournil. Cette victoire permet à Béziers de se sortir du bas de tableau au contraire du SCA, qui doit se contenter d'un point de bonus offensif et qui ne compte que deux unités au classement.