Pro D2

Mont-de-Marsan: le cadeau empoisonné ?

Mont-de-Marsan a remporté dimanche le droit de disputer une nouvelle saison dans l'élite du rugby français trois ans après y avoir goûté. Avec pour objectif le maintien, la tâche des Landais s'annoncent des plus délicates mais le club entend bien se battre.

 
Le cadeau empoisonné? - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

"Notre joie est indescriptible", des mots qui émanent du héros de Chaban-Delmas: l'ailier Martin Jagr auteur de deux essais dimanche dernier. Une allégresse légitime après une victoire en finale d'accession. Un succès qui va permettre aux Montois de rejoindre la cour des grands. Mais cette élite si désirée, est-elle faite pour Mont-de-Marsan ? "On ne va pas se mentir, notre place est en Pro D2" reconnaissait Julien Tastet, le troisième ligne et capitaine montois.

Avec un budget de sept millions d'euros le club fait figure d'ovni dans le Top 14. A titre de comparaison Brive, relégué en Pro D2, partira avec un budget compris entre neuf et dix millions d'euros la saison prochaine. L'argent ne fait pourtant pas tout. Cette année Bordeaux-Bègles, seul club du championnat à posséder des finances inférieures à dix millions d'euros, a néanmoins terminé huitième. Les Girondins, l'exemple à suivre pour les Montois: "Nous tenterons notre chance et pourquoi ne pas réussir à faire ce que les Bordelais ont si bien fait cette saison ", indique l'ailier tchèque qui y croit: "Je pense que nous pouvons y arriver", rajoute t-il.

En coulisse, ça s'agite

Pour réussir ce challenge, les dirigeants s'affairent. En coulisse, le club se prépare au Top 14, et ceci malgré un temps limité. Car contrairement aux Grenoblois assurés de jouer dans l'élite depuis le 14 avril dernier, les Montois ne disposent que d'un mois pour recruter. Du coup, le club s'organise. A la recherche d'un entraîneur pour pallier le départ de Marc Dal Maso, le Stade a enrôlé Marc Dantin. Côté joueurs, les dirigeants souhaitent faire signer dix recrues dont cinq avants et pas moins de trois arrières. Des arrivées qui viendront compléter un groupe qui ne sera pas chamboulé puisque de nombreux joueurs ont d'ores et déjà prolongé. C'est notamment le cas du capitaine emblématique Julien Tastet, du demi de mêlée Benat Arrayet et du pilier Sébastien Ormaechea.

Mais certains cadres vont quitter le navire. Jérôme Dhien, 38 ans et 173 matchs joués sous les couleurs Jaune et Noir tire sa révérence et le deuxième ligne Leandro Cedaro a, quant à lui, signé à La Rochelle. Des joueurs dont l'expérience et le talent vont manquer dans un Top 14 impitoyable. Reste une dernière inconnue: le niveau de jeu des Montois. Proposant un jeu ambitieux et résolument porté sur l'offensive en Pro D2 les coéquipiers de Jean-Marc Mazzonetto vont-ils faire de même face à des adversaires d'un tout autre calibre? Début de réponse le 18 août, date de la première journée du championnat.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |