Romain Lacoste - 04.09.2011 - Dax - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Lacoste et Palis en sauveurs

Lacoste et Palis en sauveurs

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 20/02/2012 à 15:36 -
Par Rugbyrama - Le 20/02/2012 à 15:36
Carcassonne a réalisé la plus belle partition de la 20e journée, dominant facilement La Rochelle et restant au contact du wagon des qualifiables. Tarbes a perdu sur le fil le derby face à Pau. Palis et Lacoste ont sauvé leurs équipes et Aix n'arrive plus à gagner. Les temps forts du week-end.

EN HAUSSE

Carcassonne

Carcassonne se rapproche des cinq premières places grâce à leur succès contre La Rochelle (28-16) dimanche après-midi. Après trois défaites consécutives, les Audois ont su réagir et ont parfaitement négocié ce match contre un concurrent direct aux demi-finales. Plus agressifs sur les phases de contact, commettant beaucoup moins de fautes de main, ils marquèrent trois essais, dont un magnifique de Cazeaux en seconde période, et ne furent jamais menés par les Maritimes lors de cette rencontre. Grâce à cette précieuse victoire, ils reviennent à quatre points des Rochelais. Et auront leur mot à dire dans la course à la qualification.

EN BAISSE

Tarbes

Lors des trois derniers matches, Tarbes s’était incliné deux fois d’un point (contre Mont-de-Marsan et Aurillac) et une fois de quatre points (à Oyonnax). Ce week-end, lors du derby des Pyrénées face à Pau, les Tarbais pensaient l’emporter enfin et se relancer dans le championnat. Le TPR menait 27-21 et avait les quatre points de la victoire et celui du bonus offensif en poche. Mais un essai assassin de Nawerecagi (79e) et une transformation de Manca ont fini par avoir raison des hommes de Bérot, qui échouent de nouveau à un petit point. Le bonus défensif est une bien maigre consolation. Le TPR reste dans le ventre mou et n'a désormais plus grand chose à jouer.

LE JOUEUR

Lacoste (Dax)

Dax a gagné contre Narbonne en éprouvant de grosses difficultés (21-16). Le jeu proposé par les Orange et Noir a mis les Dacquois dans une situation délicate, au point d’être menés 3-10 à la 15e. Romain Lacoste, l’ouvreur landais, a alors enfiler son costume de sauveur en inscrivant tous les points de son équipe. Sept pénalités pour concrétiser la domination des avants dacquois. Dax revient ainsi à trois longueurs du leader grenoblois (avec un match en moins) et devra aller se frotter à Tarbes la semaine prochaine.

L'ESSAI

Palis (Albi)

En plus d’avoir marqué un essai joliment construit, l’ailier albigeois Geoffrey Palis a offert la victoire à son équipe, juste après la sirène (14-12), face à Auch. Thomas Fournil, l’ouvreur du SCA, avait passé trois pénalités, mais c’est bien Auch qui faisait la course en tête, grâce à la botte de Dut. Sur la dernière action du match, les avants tarnais produisaient un bel effort en mêlée, donnant un ballon propre à la ligne de trois-quarts. Le cuir volait de main en main, jusqu’à l’aile de Palis, qui se faisait un plaisir de crucifier les espoirs auscitains...

LA STAT

5

Comme le nombre de matchs sans victoire d'Aix-en-Provence depuis le 7 janvier 2012. En effet, après leur succès à domicile contre Périgueux (19-8), les Provençaux ont enchainé quatre défaites et un match nul en cinq rencontres. Pas la meilleure préparation pour son déplacement chez le leader grenoblois lors de la prochaine journée.

LA DECLA:

Landreau (entraîneur de Grenoble)

"Il aura fallu batailler jusqu’au bout du combat pour faire fléchir cette défense de Périgueux très bien organisée. Nos joueurs ont su être patients et réguliers pour arriver à faire pencher le score en notre faveur[...] Pour résumer, de belles intentions mais des fautes de main qu’il faudra vite gommer en reprenant un travail plus régulier. Le résultat de ce déplacement est positif, à nous de continuer pour atteindre l’objectif fixé." déclarait-il après la victoire (11-9) à l'arrachée de son équipe contre Périgueux, dernier du championnat.

LES CHIFFRES CLE

Meilleure attaque: Grenoble (428 pts)
Meilleure défense: Grenoble (241 pts)
Meilleur marqueur:
Hiriart (Pau) et Lazzorotto (Carcassonne) avec 9 essais
Meilleur réalisateur: Fournil (Albi, 270 pts)