Dax Pro D2 Bourret - Icon Sport
 
Pro D2

Dax frappe fort, Grenoble cartonne

Dax frappe fort, Grenoble cartonne

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 13/11/2011 à 10:55 -
Par Rugbyrama - Le 13/11/2011 à 10:55
Dans le duel au sommet du Pro D2, Dax l'a emporté à Oyonnax (22-18), chipant au passage le siège de leader à l'USO. Excellentes opérations pour Grenoble qui s'est imposé à Narbonne (40-12), ou La Rochelle, vainqueur à Auch (25-21). Dans le duel des mal classés, Béziers a dominé Périgueux (21-13).
 

Oyonnax-Dax : 18-22

Le choc du haut de tableau n'aura pas livré un très beau spectacle, les défenses et les buteurs prenant le pas sur les initiatives offensives. Mais quel combat ! Le succès des Dacquois, qui donne aux Landais la première place du championnat, s'est construit sur une mêlée surpuissante et un réalisme implacable. Les hommes de Christophe Urios peuvent se mordre les doigts, et surtout les buteurs, très peu en réussite en première mi-temps, avant que Bousquet ne se reprenne pour signer un 6/8. Trop tard...

Pau-Carcassonne : 28-18

Les Palois ont assuré l'essentiel au Stade du Hameau en s'octroyant une victoire contre les ambitieux Carcassonnais, qu'ils privent du bonus défensif. Avec deux formations comptant dans leur rangs d'excellents artilleurs, le duel a tout naturellement tourné à l'affrontement entre Frédéric Manca côté palois (20 points) et Antoine Lescalmel côté carcassonnais (18 points). Le match a donc basculé en la faveur de l'équipe qui a franchi la ligne par l'intermédiaire de l'ailier Fekitoa à la 19ème minute. Au final, les Béarnais grapillent deux places pour se placer en sixième position, et restent au contact du groupe de tête.

Auch-La Rochelle : 21-25

Nouveau coup dur pour les Auscitains, qui chutent pour la deuxième fois à domicile. De toute évidence, les Maritimes étaient venus pour faire un résultat, et la rencontre devint vite électrique. En témoignent ces deux cartons jaunes envoyant le centre Acébès et le flanker Sazy sur le banc dès la 22ème minute. La rencontre s'est longtemps résumée à un duel de buteur opposant Dut (7 pénalités) à Fauqué (6 pénalités), avant que l'ouvreur rochelais, auteur de l'intégralité des points de son équipe, ne trouve la faille à cinq minutes de la fin, crucifiant les espoirs de victoire des Auscitains. Une victoire qui permet aux Rochelais de rester au contact du trio de tête, Dax-Grenoble-Oyonnax.

Albi-Pays d'Aix : 19-16

Albi abordait ce match avec une statistique qui ne laissait planer que peu de doutes sur le score final : zéro défaite à domicile. Aix-enProvence était pourtant à deux doigts de faire chuter les Tarnais. Restant sur deux défaites à l'extérieur, les Provençaux n'ont cependant pas réussi à forcer le destin pour s'imposer. La faute à une indiscipline coupable qui a sûrement emporté la décision finale. L'ouvreur tarnais Thomas Fournil ne laissait pas passer les occasions et inscrivait quatre pénalités en première période (4e, 10e, 29e, 34e) contre deux pour Bourlon (7e, 37e). Le premier acte voyait également du jeu avec un essai transformé de chaque côté. Christophers (27e) pour Aix répondait ainsi à Voretamaya (19e) pour Albi. Le second acte, de faible facture, ne changeait rien à la physionomie de la rencontre. Bourlon réduisait le score par une pénalité à la 64e. Insuffisant pour ramener plus à Aix-en-Provence qu'un point de bonus défensif. Le club provençal sort donc du Top 5 tandis que les Tarnais remontent à la cinquième place.

Béziers-Périgueux : 21-13

Cette rencontre du bas de tableau revêtait des allures de match couperet tant la tension chez les deux derniers du championnat était palpable. Les deux équipes promus ne parvinrent jamais à se libérer complètement. C'est au final les Biterrois qui s'en sortaient en s'appuyant sur la botte de leur ouvreur Vilaret, auteur d'un véritable festival avec sept pénalités inscrites au total (10e, 16e, 20e, 49e, 64e, 74e, 80e). Périgueux n'y a cru que trois minutes, le temps d'ouvrir le score. L'essai de Pradalie à la 30e transformé par Bosviel n'y changeait rien. Les Périgourdins s'enlisent davantage dans la zone rouge et se voient distancés par leurs adversaires du jour qui affichent désormais une avance de cinq longueurs au classement mais restent relégables.

Narbonne-Grenoble : 12-40

Narbonne ne sait plus défendre. A la fessée infligée par La Rochelle la semaine dernière avec sept essais encaissés, s'est ajoutée une valise pleine de six nouvelles réalisations signées Stewart (5e), Chaplain (50e), Campo (57e), Hunt (70e), Buto (73e) et Gengenbacher (80e). L'addition aurait été bien plus salée si Stewart avait connu plus de réussite au pied. Côté narbonnais, seul Latorre par trois fois (7e, 22e, 32e) et Barnes à la 36e ont tiré leur épingle du jeu, permettant de diminuer l'ardoise. Les Audois continuent de dégringoler au classement et se trouvent désormais à un point de la zone de relégation. Les hommes de Matt Williams doivent très vite se ressaisir s'ils espèrent se maintenir en Pro D2 cette saison. De son côté, Grenoble se rachète de la meilleure des manières de sa défaite à Tarbes en bonifiant sa victoire. Ce résultat permet aux Isérois de remonter à la seconde place du classement.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×