Icon Sport

Bourgoin: la rétrogradation en Fédérale 1 confirmée

Bourgoin: la rétrogradation en Fédérale 1 confirmée
Par Rugbyrama

Le 26/06/2012 à 18:14Mis à jour Le 26/06/2012 à 18:43

La Commission d’Appel de la FFR a fait savoir ce mardi qu’elle confirmait la décision de rétrogradation de Bourgoin en Fédérale 1. Une décision qui entraîne le maintien de Béziers en Pro D2.

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

C'est un coup de tonnerre qui a frappé l'Isère ce mardi... En effet, après avoir entendu les dirigeants de Bourgoin au siège de la FFR dans la matinée, la Commission supérieure d'appel fédérale a confirmé la décision de rétrogradation du CSBJ en Fédérale 1 et ainsi refusé d'inscrire le club en Pro D2. Il y a un mois, le 24 mai exactement, la DNACG avait prononcé la relégation de Bourgoin en raison de sa mauvaise santé financière. Il manquait ainsi 1,2 millions d'euros pour boucler le budget. Entre-temps, le CSBJ avait lancé un important appel aux dons. L'opération lui avait permis de récolter un peu plus d'1,2 millions d'euros.

Recours devant le CNOSF ?

Avant de se présenter devant la Commission, le président isérois, Gérard Gerbelot se montrait très confiant dans les colonnes de Midi Olympique lundi: "On devait apporter de l'argent, c'est fait. La Commission d'appel reste souveraine, je ne veux pas mettre en doute son autorité mais je suis très optimiste. Si nous n'avions pas réussi à rassembler l'argent, je n'aurais pas prévu de me présenter devant elle". La surprise est donc d'autant plus retentissante ce mardi. A travers un communiqué publié dans l'après-midi sur son site internet, le club a exprimé son incompréhension : "La Commission d’Appel Fédérale vient de nous faire savoir qu’elle confirme la décision de rétrogradation. A ce jour, nous ignorons totalement les motifs de cette sanction, qui en tout état de cause nous apparaît incompréhensible. Le club a fourni toutes les garanties de nature à assurer la saison 2011-2012, ce qui constituait le seul enjeu de la discussion. En tout état de cause, à réception du courrier de notification, le club exercera les voies de recours mis à sa disposition".

Le club de Bourgoin pourrait désormais vers le CNOSF pour tenter de trouver une issue favorable à cette situation. En attendant, c'est donc Béziers qui en bénéficie et qui sauve sa place en Pro D2.

0
0