Fabio DA SILVA LOPES - 27.11.2011 - Grenoble / Bourgoin - Icon Sport
 
Pro D2

Bilan: Bourgoin n’y aura pas coupé

Bilan: Bourgoin n’y aura pas coupé

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/06/2012 à 20:19 -
Par Rugbyrama - Le 27/06/2012 à 20:19
Suite de notre bilan des clubs de Pro D2 avec Bourgoin qui achève la saison à la neuvième place, mais relégué en Fédérale 1 après confirmation de la DNACG.
 

TOUR D'HORIZON

La saison de Bourgoin se finit sportivement bien après de très importants passages à vide. Au-delà des désormais habituels soucis financiers qui auront eu raison du club et de sa relégation en Fédérale 1, les hommes de Jean-François Beltran et Laurent Seigne ont néanmoins obtenu la 9ème place. Des résultats assez irréguliers puisque Bourgoin est parvenu à venir à bout de cadors de Pro D2 comme Mont-de-Marsan et Dax, mais l’équipe iséroise a fait face en parallèle à une suite de défaites entre la 22ème et la 27ème journée. Un bilan mitigé sportivement mais dramatique du côté des dirigeants, qui n’auront au final pas réussi à sortir la tête de l’eau, malgré une collecte de dons exceptionnelle, de plus d’un million deux cents mille euros. Nouvelle preuve que l’argent reste le nerf de la guerre et du rugby…

LE TOP: Une fin de saison exceptionnelle

La fin de saison est cependant caractérisée par trois dernières rencontre brillantes pour le club isérois. Après avoir dépoussiéré son blason face à Albi (47-18), le club berjallien l’a redoré face à Mont-de-Marsan (20-13) et même fait briller lors d’une dernière victoire contre Dax (27-12). Une dernière victoire qui a du même coup privé les Dacquois de demi-finales à domicile. Avec onze essais marqués pour seulement trois encaissés, les trois derniers matchs de Bourgoin ont occulté la désastreuse succession de défaites en milieu de saison.

LE FLOP: Une longue traversée du désert

Avec pas moins de huit défaites de suite, on peut dire que le printemps de Bourgoin aura été plutôt chaotique. Alors qu'on s'attendait à ce qu'il joue les premiers rôles, l'ancien pensionnaire du Top 14 a ainsi perdu ses chances de qualification pour les phases finales et a sombré lentement mais sûrement vers le bas du classement. Et malgré le maintien sportif, la sanction disciplinaire de la DNACG aura finalement eu raison de la pérennité du CSBJ dans le rugby professionnel français.

LE JOUEUR: Alexandre Péclier

Aligné 20 fois dont 16 comme titulaire, le demi d’ouverture a signé une très bonne performance en marquant 203 points (1 essai, 21 transformations, 50 pénalités et 2 drops). Le rugbyman de 37 ans a effectué un retour aux sources cette saison et son expérience s'est révélée extrêmement précieuse. Il avait d'ailleurs décidé de poursuivre l'aventure une saison supplémentaire en s'engageant jusqu'en 2013. Compte-tenu de la rétrogradation du club, il sera libre de partir s'il le souhaite mais sa présence serait un atout indéniable l'an prochain en Fédérale 1.

LA REVELATION: Jérémy Guillot

Icon Sport

Le jeune troisième ligne de 23 ans symbolise en quelque sorte cette jeunesse berjallienne qui monte petit à petit. Titularisé pour la première fois en Top 14 face à Clermont à seulement 20 ans lors de la saison 2009-2010, il est devenu la pièce maîtresse du pack et de l’alignement berjallien. Au cours de ses 25 matchs joués cette saison dont dix-sept fois comme titulaire, il s’illustre en marquant deux essais face à Narbonne et Albi. Sélectionné en équipe de France des moins de 20 ans en 2009, le jeune rugbyman avait décidé de prolonger son contrat à Bourgoin . Lui aussi pourra choisir de rester, ou non, dans son club formateur.


L'AVENIR

Alors qu’il aurait dû être sauvé in extrémis d’une relégation en Fédérale 1 en trouvant 1 200 000 euros, le club isérois est tombé de haut mardi, en apprenant que cet effort n’aura pas suffit. Cependant Bourgoin mise sur la stabilité de son effectif et l’apport des jeunes de son centre de formation pour très vite remonter. D’autant plus que l’élan de solidarité qui a failli sauver le club, l’a du même coup renforcé.

LES CHIFFRES CLES

Classement : 9e
Classement attaque : 6e
Classement défense : 14e
Meilleur marqueur: Grégory Puyo (7 essais)
Meilleur réalisateur:  Alexandre Péclier (203 points) 

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×