Camille Gérondeau Béziers - Icon Sport
 
Pro D2

Bilan : Béziers, le mince espoir

Bilan : Béziers, le mince espoir

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/06/2012 à 16:39 -
Par Rugbyrama - Le 19/06/2012 à 16:39
Suite de notre bilan sur les clubs de Pro D2 avec Béziers avant dernier du championnat et relégué en Fédérale 1. La mission maintien n’a pas été remplie même si le club méditerranéen a montré de belles choses. L'ASBH attend encore de voir si elle sera reléguée. Tout dépend de Bourgoin.
 

TOUR d'HORIZON

Saison délicate pour le club de l’Hérault. Avec quarante six points au compteur, Béziers termine avant dernier de Pro D2 à treize longueurs du voisin narbonnais, quatorzième et premier non relégable. L’objectif maintien entrepris en début de saison n’est donc pas atteint. Pourtant les Biterrois se sont battus et ont espéré jusqu’à la fin pour se maintenir sur le terrain. Preuve de cette ténacité leur bonne fin de saison qui s’avéra malheureusement inutile. Dommage.

LE FLOP: le début de saison

Le bilan parle de lui même. Trois victoires lors des dix-huit premières journées. Surtout les Biterrois ont enchaîné huit revers de suite entre la dixième et la dix-huitième journée. Une série qui a enterré les espoirs de maintien du club de l’Hérault. Durant cette période, Béziers aura manqué cruellement de réussite au pied laissant ainsi échapper de précieux points dans l’optique du maintien. Regrettable.

LE TOP: la victoire à Tarbes

Malgré un début de saison catastrophique les Rouge et Bleu ont eu le mérite de relever la tête. Après une victoire acquise contre Aix-en Provence à domicile, l’ASBH est allée chercher son premier et unique succès de la saison à l’extérieur à Tarbes. En s’appuyant sur une grosse défense, les hommes de Philippe Benetton vont même empocher le bonus offensif. Paradoxalement ce résultat positif acquis loin de leurs bases va libérer les Biterrois à domicile puisqu’ils y resteront invaincus jusqu’à la fin. De bons résultats qui leur permettront de repasser devant Périgueux et ainsi finir avant-dernier. Une place peut-être salvatrice...

Icon Sport

LE JOUEUR: Sabri Gmir

Le talent du trois-quarts aile a dynamisé la ligne d’attaque de Béziers. Sa régularité et son temps de jeu (21 matchs dont 19 comme titulaire) ont fait de lui un cadre logique de l’équipe héraultaise. Les six essais du Tunisien ont permis à son club de récolter des points importants qui ont préservé les espoirs de maintien. Malheureusement insuffisant.

LA REVELATION : Camille Gérondeau

Peu utilisé l’an dernier en Fédérale 1, le troisième ligne âgé de vingt quatre ans a cette fois-ci connu une saison pleine. Le Bordelais d’origine n’a raté que trois matchs avec Béziers. Il a été le chef de file d’une troisième ligne qui a donné pleine satisfaction tout au long de l’exercice. Très puissant et doté d’une belle aisance ballon en main, le flanker a inscrit cinq essais cette saison. Pas mal.

L'AVENIR

Il s’annonce incertain. En Fédérale 1 ou peut-être en Pro D2 si Bourgoin en vient à être relégué financièrement. Dans ces conditions, difficile de préparer la saison prochaine. En attendant la décision, les dirigeants se sont affairés et ont réalisé un recrutement intéressant avec les arrivées de Deschartres (Coventry) ou Tuilevuka (Montpellier). En cas de maintien administratif, il est prévu que quatre autres joueurs rejoignent le club. En ce qui concerne les objectifs, ils sont clairs quelques soient la division: le maintien ou la remonté immédiate en Pro D2.

LES CHIFFRES

Classement final : 15e (relégué en Fédérale 1)
Classement attaque : 15e
Classement défense : 13e
Meilleur réalisateur : Simon Vilaret 167 points
Meilleur marqueur : Sabri Gmir (6 essais)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×