Clarac - Auch - 15 octobre 2011 - Icon Sport
 
Pro D2

Auch veut suivre l’exemple montois

Auch veut suivre l’exemple montois

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/07/2012 à 15:57 -
Par Rugbyrama - Le 10/07/2012 à 15:57
S'il reprend tardivement le chemin de l’entraînement, Auch n’en est pas pour autant un mauvais élève. C’est après des vacances aussi longues que studieuses que les Gersois ont repris. Au menu: du physique, mais aussi du jeu ! L’appel du ballon ovale était trop fort pour les hommes de Gregory Patat.
 

La reprise était tardive pour Auch. Étonnant quand on sait que les Gersois n’ont pas joué de phases finales la saison dernière. Après huit semaines de congés, c’est avec le sourire que les Auscitains ont retrouvé le chemin du stade. Un retard qui n’en est pas vraiment un pour l’entraîneur Gregory Patat: "Il y a eu un accompagnement physique personnalisé tout au long de l’intersaison". A la suite d’entretiens individuels avec les joueurs, le nouveau préparateur physique Loïc Louit a concocté un planning de préparation physique pour chaque joueur. "Le but est de les responsabiliser et surtout de les récupérer avec une fraîcheur mentale", confie l’entraîneur.

Et apparemment, les joueurs ont correctement fait leurs devoirs de vacances: tous étaient "en forme" selon l’entraîneur, qui a pu directement "rentrer dans le vif du sujet" en intégrant des séquences de jeu. "On attaque trois semaines de préparation physique qui vont être très éprouvantes, mais sans en oublier le jeu pour autant, explique le capitaine gersois, Stéphan Saint-Lary, avant de reconnaître qu’il est tout de même "plus sympa de courir avec un ballon dans les mains !"

Le maintien en ligne de mire

Si les vacances ont été longues, la saison le sera encore plus. Après un stage de préparation du 4 au 9 août dans l’Aveyron, et deux matchs amicaux face à Aix-en-Provence et Aurillac, le championnat reprendra très vite, le 25 août avec, en guise de premier invité, l’épouvantail carcassonnais. Une entrée en matière corsée, qui préfigurera une ribambelle de belles affiches: "C’est une Pro D2 très attractive qui se dessine sur le papier, note Gregory Patat. Il faudra voir la confirmation sur le terrain, mais il est clair que c’est un challenge très relevé qui nous attend".

Avec l’un des plus petits budgets de Pro D2, Auch se lance une nouvelle fois dans sa mission maintien. "A Auch nous avons un système un peu particulier", sourit le capitaine gersois. Ce ne sont pas les dirigeants qui donnent les objectifs mais les joueurs qui se les fixent. Cette saison il nous faudra obtenir le maintien le plus rapidement possible". Une mission qui ne sera pas de tout repos au regard du recrutement massif de nombreux clubs de Pro D2. "Nous avons misé sur la stabilité", insiste l’entraîneur. Avec seulement trois recrues professionnelles et peu de départs, celui-ci souhaite s’engager dans la compétition avec "un groupe soudé et solidaire", un peu à la manière du Stade montois, qui évoluera cette saison en Top 14: "Le Stade montois a réalisé un parcours fabuleux, justement parce qu’ils avaient un groupe solidaire et qu’ils ont pris un maximum de plaisir dans le jeu. C’est cette direction que nous allons suivre cette saison", pose Gregory Patat.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×