Jean-Baptiste Dubié - Mont-de-Marsan - Mars 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Albi brille, Dubié en grande forme

Albi brille, Dubié en grande forme

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 19/03/2012 à 17:22 -
Par Rugbyrama - Le 19/03/2012 à 17:22
Albi et Narbonne ont fait de grands pas ce week-end. L'un vers le Top 5, l'autre vers le maintien. Pendant ce temps, Bourgoin concédait la défaite sur sa pelouse face à Aix et Tarbes perdait contre le leader malgré une prestation convaincante. Retrouvez les temps forts de la 24e journée de Pro D2.
 

EN HAUSSE:

Albi

Ce dimanche, Albi a brillé. Non seulement le club est parvenu à battre Dax (33-9), deuxième au classement général, mais il a également pris le point de bonus offensif, le seul de cette journée de Pro D2. Après la défaite à Pau (37-14) le week-end dernier, les Albigeois ont réussi leur «révolte». Le SCA reste à la sixième place du classement mais n'est plus devancé que de trois points par La Rochelle et pourrait prétendre à une place dans le Top 5.

EN BAISSE:

Bourgoin

Après deux défaites consécutives à Auch (25-15) et à La Rochelle (33-19), les Berjalliens avaient l'objectif de «rester maîtres» sur leur pelouse de Rajon. Le CSBJ n'y est pas parvenu et s'est incliné face à Aix (13-19). Bien que ce match n'ait pas une grande incidence sur le classement général puisque les deux clubs restent à leur places (la onzième pour le CSBJ et la neuvième pour Aix), il fait mal au moral déjà fragile des Isérois. Eux qui pouvaient prétendre à la qualification en début de saison, n'ont plus qu'à se battre pour le milieu du tableau.

L'HOMME:

Dubié (Mont-de-Marsan)

Samedi, dans la victoire contre Pau (27-16), Jean-Baptiste Dubié a fait étalage de tout son talent. A la 37e minute, le trois quart centre déchirait le rideau palois avant de servir Alexandre Ménini qui marquait le deuxième essai montois et donnait à son équipe une avance confortable (21-9 à cet instant). Issu du centre de formation du club, ce joueur de 22 ans avait déjà été décisif face à Carcassonne en inscrivant l'essai de la victoire (à la 81e, transformé par Antoine Vignau-Tuquet, victoire 20-15). Il avait également marqué le seul essai de son équipe lors de la défaite contre Dax (20-13, il y a deux semaines). Jean-Baptiste Dubié illustre la valeur de la jeunesse montoise.

L'ESSAI:

Gaultier (Périgueux)

Périgueux jouait son avenir ce samedi face à Aurillac. Une défaite aurait définitivement scellé la descente du club en Fédérale 1. Mais c'était sans compter sur la détermination que les Bleu et Blanc ont démontré dès le début de la partie. A la 3e minute du match, Pierre Lafitte tapait au pied et trouvait Julien Gaultier sur l'aile gauche. Ce dernier marquait le premier et seul essai de la rencontre. Au final, Périgueux s'est imposé 22-15. Sept points d'écart, comme ceux de cet essai transformé, grâce auquel Périgueux peut encore prétendre au maintien.

LA STAT:

4

C'est le nombre de victoires que Narbonne a réussi à enchaîner depuis la 21e journée. D'abord vainqueurs de Pau (15-6), les Audois ont ensuite battu Aix (36-29), Béziers (20-13) et enfin La Rochelle ce week-end (28-22). Déterminé, le RCNM a conservé son avantage jusqu'à la fin, même s'il n'a pas réussi à garder le point de bonus offensif. Dans deux semaines, Narbonne ira affronter le leader Grenoble. Une rencontre qui s'annonce difficile. Pour l'heure, le club a bien creusé l'écart avec les relégables et fonce droit vers le maintien.

LA DECLA:

Alexandre Ricaud (capitaine de Tarbes)

"Si on avait mis seulement trente pour cent de l'énergie que nous avons déployé contre les Grenoblois, nous n'aurions pas perdu à domicile contre Béziers, nous n'aurions pas encaissé quatre essais à zéro. On choisit nos matchs et c'est dans la tête que cela se passe. La semaine prochaine nous nous rendons à Carcassonne. Si nous ne sommes pas prêts, nous en prendrons quarante", a asséné le capitaine de Tarbes, Alexandre Ricaud, après la défaite à Grenoble (21-3).

LES CHIFFRES CLES:

Meilleure attaque: La Rochelle (521 pts)
Meilleure défense: Grenoble (277 pts)
Meilleur réalisateur: Fournil (Albi, 311 pts)
Meilleur marqueur: Lebourhis (La Rochelle, 10 essais)