albi pro D2 2011-2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Aix se replace, Albi s'essouffle

Aix se replace, Albi s'essouffle

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 07/12/2011 à 17:56 -
Par Rugbyrama - Le 07/12/2011 à 17:56
Alors qu'Aix met fin à sa série noire de cinq défaites, Albi s'incline chez lui face à Mont-de-Marsan, en forme avec Pau. Du côté joueurs, Mathieu Lescure et Vereniki Goneva - qui a inscrit son premier essai pour son premier match avec Tarbes - ont marqué cette douzième journée de Pro D2.

EN HAUSSE :

Aix-en-Provence

Les Aixois en ont fini avec leur chemin de croix. Pourtant, ils auraient pu subir leur sixième revers consécutif devant Auch, les Gersois menaient même 3-13 (victoire finale 33-23). La mi-temps remettant les idées en place, les Aixois ont mis plus d'agressivité dans un jeu rencentré dans l'axe. "On avait tout bonnement oublié une règle fondamentale, expliquait Laïrle, qui est d'avancer dans l'axe principalement". Descendus à la onzième place, les Provençaux sont aujourd'hui neuvièmes. Les cinq places qualificatives ne sont plus qu'à trois points devant. Il leur faudra éviter les trous d'air qu'ils viennent de connaître pour y regoûter.

EN BAISSE :

Albi

Après la belle victoire obtenue à Oyonnax, une défaite au stade municipal pour les Albigeois est une contre-performance, fut-elle d'un point contre Mont-de-Marsan (14-15). Principale cause, Albi doit faire face à une hécatombe de blessures en première ligne. Les jeunes poussent du club manquant cruellement d'expérience, les hommes de Dal Maso ont ainsi dicté leur loi en mêlée fermée. Broncan reste malgré tout fier de ses joueurs quant à l'état d'esprit. Un des objectifs étant de redonner une âme au club après les coupes budgétaires et les départs de l'intersaison, il se sait sur la bonne voie.

LE JOUEUR :

Mathieu Lescure (troisième ligne aile d'Aurillac)

On reconnaît les grands joueurs dans les moments importants. Pour Aurillac, la réception d'Oyonnax en était un. En cas de défaite, les Cantaliens seraient descendus au niveau de Narbonne, premier non-relégable. Dans ce contexte, Mathieu Lescure a été un leader de jeu et de combat pour venir à bout d'Oyonnax (18-9), troisième de Pro D2. Formé au Stade Aurillacois, son manque relatif de gabarit (1,83m, 93 kg) est largement compensé par un mental à toute épreuve, galvanisé par l'amour du maillot.

L'ESSAI:

Vereniki Goneva (centre de Tarbes)

Vereniki Goneva, centre fidjien, de retour de la Coupe du Monde a posé ses valises à Tarbes. Pour ce match face à Narbonne, son premier essai fut magistral. Nous sommes à la 14e, au niveau des quarante mètres narbonnais. Après un groupé pénétrant, Viazzo ouvrait vers ses trois-quarts. La balle arrivait à Goneva qui s'engouffrait dans l'intervalle. L'arrière Griffoul tombait sur les vingt-deux mètres, pris à contre-pied. Le retour du demi de mêlée Chevtchenko était vain, le Tarbais était plaqué dans l'en-but. Ainsi, Goneva permettait à Tarbes de prendre le large pour finalement l'emporter 19-12.

LA STAT

1

Pour Pau, c'est la première apparition de la saison dans le trio de tête. Quatre victoires consécutives ont permis aux Béarnais de remonter de la dixième à la troisième place. La courte victoire à Aurillac (18-19) la semaine passée étant le point d'orgue de la série. Car il faut bien l'avouer, le succès face au promu périgourdin (26-14) n'a rien de glorieux. Ce dernier écopant de deux cartons jaunes et d'un carton rouge. Mais seul le résultat compte. C'est ce qu'auront en tête les Palois avant de recevoir les dangereux Rochelais pour continuer sur leur lancée.

LA DECLA

"Les matches serrés sont les meilleurs à jouer. Nous savions que cela n'allait pas être facile, que ça risquait de se jouer sur un détail. C'est ce qui s'est passé.", Sébastien Fauqué (ouvreur de La Rochelle) après la victoire contre Grenoble (18-16).

LES CHIFFRES CLES :

Meilleure attaque: Grenoble (273 points)
Meilleure défense: Grenoble (155 points)
Meilleur marqueur d'essais: Hiriart (6 essais, Pau)
Meilleur réalisateur: Fournil (175 points, Albi)