Aranud pic oyonnax 2010 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Les favoris au rendez-vous

Les favoris au rendez-vous

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 05/09/2010 à 09:59 -
Par Rugbyrama - Le 05/09/2010 à 09:59
Pau, qui a vaincu Auch, Oyonnax, auteur d'une démonstration à Saint-Etienne, et Lyon, qui est allé gagner à Carcassonne, ont assumé leur statut de favoris à l'occasion de la deuxième journée. Mais les matchs ont été serrés : six des sept vaincus ont pris le point de bonus défensif.

Saint-Etienne / Oyonnax : 7-47

Quelle démonstration d’Oyonnax ! Si certains doutaient du potentiel des hommes de Christophe Urios cette saison après leur défaite inaugurale à Pau, ils peuvent être rassurés… Certes, les Stéphanois ne s’avancent pas comme un des poids lourds du Pro D2 mais tout de même, les joueurs de l’Ain ont offert un véritable festival offensif, avec sept essais à la clé, synonymes de bonus offensif. Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les Oyonnaxiens ont impressionné. De leur côté, les Foréziens ont eu le mérite de ne jamais abdiquer mais peuvent à présent mesurer l’ampleur de la tâche à accomplir pour espérer se maintenir dans l’antichambre de l’élite.

Bordeaux / Aurillac : 22-15

Après leur défaite à domicile contre Colomiers (15-20) lors du premier match de la saison, les joueurs de l'UBB avaient beaucoup à se faire pardonner. Ils ont finalement réagi en s'imposant 22-15 face à des Aurillacois accrocheurs, qui ramènent un point de bonus défensif mérité. Les Bordelais n'ont donc pas eu la partie et ils étaient tenus en échec à la mi-temps (9-9). Un essai de Lilo dès le retour des vestiaires (41e) les a libérés puis les buteurs Frazer et Lopez leur ont permis de conserver leur avance. Aurillac, qui avait assommé Dax (36-13) le week-end dernier, confirme son bon début de saison.

Tarbes / Grenoble : 25-19

La saison commence mal pour les Grenoblois. Vaincus à Lesdiguières par Mont-de-Marsan lors de la première journée, ils se trouvaient dans l'obligation de l'emporter à Tarbes pour se rattraper sur le plan comptable. Mais ils n'ont pas su ramener plus que le bonus défensif de leur voyage dans les Pyrénées. Ils menaient bien 16-15 à la 61e après un essai de Maréchal, mais les Tarbais, qui avaient besoin de points après leur défaite inaugurale à Narbonne (29-34), ont su réagir avec une essai de Lacrampe cinq minutes plus tard. A partir de ce moment, les locaux n'ont plus lâché le morceau et profité de l'indiscipline adverse (jaune pour Driollet, 25e, et Human, 67e). Et empoché une précieuse victoire. Pas sûr que le point de bonus défensif console grand monde dans les rangs isérois.

Pau / Auch : 22-16

A l'heure de jeu, les Palois étaient tenus en échec 16-16. Il faut dire que les Auscitains étaient venus avec des intentions. Ces derniers devaient en effet se rattraper après leur surprenant revers à domicile contre le promu carcassonnais (25-26) le week-end dernier. Les Gersois ont donc entamé la rencontre tambours battants, menant 6-0 dès la 8e minute de jeu. Mais les Béarnais ont su réagir, grâce à un essai de Nawerecagi à la 11e d'abord, puis à la botte de Descons. Finalement, c'est Darbo qui a définitivement fait la différence après son entrée en jeu. Il a inscrit deux pénalités (65e, 80e) pour mener la Section vers sa deuxième victoire en deux matchs. Le FCAG, qui ramène le point de bonus défensif, s'est quelque peu rassuré mais peut regretter son indiscipline en fin de rencontre.

Carcassonne / Lyon : 19-21

Un véritable duel de buteurs entre le Montalbanais Cédric Rosalen et le Lyonnais Pierre-Yves Montagnat. Et à ce petit jeu-là, c’est le Rhodanien qui est sorti vainqueur et a permis à son équipe de réaliser une excellente opération. Auteur des 21 points de son équipe, dont douze après la pause, il a ainsi montré la voie à suivre à un Lou qui enchaîne un deuxième succès de rang et consolide son statut de grand favori du Pro D2. Les Audois peuvent toutefois avoir des regrets puisqu’ils ont marqué le seul essai du match par l’intermédiaire de Le Bourhis et ont mené jusqu’à 16-6 (36e) avant de s’effondrer dans le second acte. Maigre consolation, avec ce bonus défensif décroché contre un ténor du championnat, le promu a prouvé qu’il faudrait compter sur lui cette saison.

Colomiers / Mont-de-Marsan : 16-12

Et si Colomiers était la très bonne surprise du Pro D2 cette année ? En effet, après deux exercices passés à se battre pour le maintien, les Haut-Garonnais viennent d’engranger leur deuxième victoire en deux journées. D’abord un succès sur le terrain de Bordeaux-Bègles la semaine dernière et ce samedi, ils ont pris le dessus sur le Stade montois. Il faut dire que les Columérins n’ont jamais été menés au score dans cette rencontre et ont inscrit le seul essai du match (un essai collectif) à la 34e minute. Leur buteur Couzier s’est contenté d’effectuer le reste du travail. Les Landais repartent avec un précieux bonus défensif grâce aux coups de pied d’Arrayet et Bats, auteurs de six points chacun.

Aix-en-Provence / Narbonne : 18-11

A l’instar de Carcassonne, les Aixois ont démontré qu’ils pouvaient jouer les trouble-fêtes dans ce championnat. Honorablement battus à Lyon le week-end passé, ils ont cette fois su s’imposer devant Narbonne, sérieux candidat aux phases finales cette saison. Bien que cueillis à froid par une pénalité de Ruiz dès la 3e minute, les Provençaux ont vite réagi et ont fait la différence grâce à la botte de Lescalmel (15 points) et de De Beer (3 points). En face, les Audois n’ont pu faire mieux que l’obtention du bonus défensif, malgré l’essai de Tawaqe à la 26e minute. Les Narbonnais payent ainsi un deuxième acte au cours duquel ils n’ont pas inscrit le moindre point.