Leo GRIFFOUL - Avril 2010 - Narbonne - Pro D2 - Icon Sport
 
Pro D2

La 1ère journée en bref

La 1ère journée en bref

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 31/08/2010 à 17:39 -
Par Rugbyrama - Le 31/08/2010 à 17:39
La performance de Mont-de-Marsan à Grenoble, Bordeaux-Bègles qui flanche à domicile après un recrutement ambitieux, l'essai du Narbonnais Griffoul et une prestation quasi parfaite de Cédric Rosalen à Carcassonne...Retrouvez tout ce qui a marqué la 1ère journée de Pro D2 qui a eu lieu ce week-end.
 

EN HAUSSE :

Mont-de-Marsan

Le Stade montois, bien en place dans la conquête, a battu le FC Grenoble sur ses terres (9-12) au terme d'un match bien maîtrisé. Le déplacement s'annonçait pourtant difficile, au vu du niveau et des ambitions de l'écurie grenobloise. Toutefois, les Montois ont dominé la première mi-temps dans sa globalité en ne laissant à son adversaire que deux chances de recoller au score (6-9). En seconde période, l'antagonisme est frappant, Grenoble campe dans les 22m de Mont-de-Marsan sans pour autant concrétiser la moindre action. La défense de fer des Jaune et Noir est en place. On retient aussi de ce match la formidable solidarité des Montois, pour réprimer les attaques iséroises à 14 contre 15 (carton jaune de Britz à la 68ème). Dès l'entame du championnat, Mont-de-Marsan a prendre la forteresse de Lesdiguières, pourtant imprenable la saison dernière.

EN BAISSE :

Bordeaux-Bègles

L'Union bordelaise s'est inclinée à domicile 15 à 20 face à une équipe columérine très disciplinée. Les craintes d'ores et déjà perçues lors des matchs amicaux ne font que se confirmer. Pertes de ballon incalculables, défaillant dans le combat physique, Bordeaux a manqué de rigueur pour remporter le match. Le président Marti évoque "une terrible désillusion" pour qualifier la prestation indigeste de ses joueurs. En effet, les avants n'ont jamais pesé collectivement dans la rencontre, l'arrière Australien Connor a négligé la survie du ballon à maintes reprises et l'UBB a quasiment offert douze pénalités à Colomiers. Bordeaux reçoit Aurillac pour la deuxième journée de Pro D2 et doit impérativement retrouver la maîtrise de son jeu s'il ne veut pas prendre une nouvelle déconvenue à domicile.

LE JOUEUR :

Cédric Rosalen (Carcassonne)

Appelé pour soutenir l'action d'un pack aux épaules sérieusement renforcées, l'ancien Montalbanais a répondu à l'attente de ses entraîneurs dès le premier soir. Avec quatre buts de pénalité (un seul échec dans cet exercice) et deux transformations, soit seize points sur les vingt-six de la victoire, il a rempli son rôle de buteur. Son influence s'est largement étendue à la gestion d'un match basé sur la défense et l'occupation du terrain. Respectueux de la générosité de son pack, il n'a jamais fait le pas de trop et s'est tenu aux schémas décidés. Un match sans faute de goût.

L'ESSAI :

Léo Griffoul (Narbonne)

Alors que les Narbonnais sont menés chez eux depuis le début de la partie, l'arrière Léo Griffoul au soutien de Christopher Ruiz aplatit le troisième essai des siens (40e) et donne ainsi l'avantage à son équipe au moment de rejoindre les vestiaires. Véritable tournant du match, Narbonne reprend petit à petit le dessus en seconde période et retrouve toute son énergie et sa force de caractère pour s'imposer à domicile 34-29 face à des Tarbais accrocheurs mais qui fait preuve de trop d'indiscipline. La victoire ne s'est pas jouée à grand chose.

LA STAT :

1

Albi est la seule équipe à avoir pris le point de bonus offensif lors de la première journée de championnat. Le club du Tarn a rempli son contrat en s'imposant 45 à 19 face au promu stéphanois. Moyennant six essais de Vainqueur (21e, 56e), Sola (27e), Clément (38e), Baluc-Rittener (65e) et Guitoune (75e) contre un seul d'Henri (78e) pour le Case, Albi pointe en tête de classement avec cinq points au compteur. Sérieux durant l'intégralité de la rencontre, les Albigeois ont réalisé le carton du week-end et surtout montré qu'ils seront de sérieux clients pour la montée directe en Top 14. Les adversaires sont avisés.

LA DECLA :

Thierry Cleda (Directif sportif de Pau)

Pour clôturer la première journée de championnat, la rencontre au sommet entre les deux demi-finalistes s'est soldée par une victoire de Pau sur Oyonnax sous le score étriqué de 20 à 19. Malgré de nombreuses maladresses, les joueurs de la Section paloise peuvent être satisfaits de leur premier succès, tout comme le directeur sportif Thierry Cleda : "Nous avons été un peu aveuglés par la réussite des matchs amicaux et là, nous gagnons dans la souffrance. Mais nous avons la victoire qu'il nous fallait, devant un Oyonnax typique qui a joué comme nous le craignions."*

LES CHIFFRES CLES

Meilleure attaque : Albi (45 points)
Meilleures défenses : Mont-de-Marsan et Lyon
Meilleur réalisateur: Fortassin (Tarbes ; 24 points)
Meilleur marqueur : Vainqueur (Albi) et Griffoul (Narbonne): 2 essais

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×