Ikatope Fono Oyonnax Pro D2 2010 - Icon Sport
 
Pro D2

La 13e journée en bref

La 13e journée en bref

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 06/12/2010 à 14:19 -
Par Rugbyrama - Le 06/12/2010 à 14:19
Bordeaux-Bègles qui se distingue avec un troisième succès à l'extérieur, Aurillac qui n'en finit plus de dégringoler, les buteurs en réussite, Manca sauvant Albi de la défaite et Tidjini symbole du récital de Carcassonne...Retrouvez tous les évènements marquants de cette 13e journée de Pro D2.
 

EN HAUSSE

Bordeaux-Bègles

Les Girondins ont réussi le gros coup de cette 13e journée. Dominées par des Narbonnais survoltés, ils n’ont jamais rompu et sont toujours restés au contact grâce à la botte de Frazer. Ce dernier n’a pas tremblé dans les derniers minutes lorsqu’il se voyait offrir la pénalité de la gagne. Pour un point (28-27), l’UBB enregistre sa troisième victoire à l’extérieur de la saison. Elle confirme surtout toutes ses ambitions en grimpant à la troisième place, soit son meilleur classement depuis l’entame de l’exercice. C’est clair, il faudra compter sur Bordeaux-Bègles pour la montée en Top 14.

EN BAISSE

Aurillac

Rien ne va plus dans le Cantal. Les protégés de Pierre-Henry Broncan sont apparus bien apathiques samedi sur leur pelouse de Jean-Alric face à Grenoble (15-16). Et face au pragmatisme grenoblois, cela leur a coûté très cher. La botte de Maxime Petitjean, auteur de tous les points de son équipe, n’a pu sauver des Aurillacois actuellement en plein doute. C’est la troisième défaite consécutive pour Aurillac qui dégringole au classement. Il pointe désormais au sixième rang, soit le plus mauvais classement depuis l’ouverture du championnat.

LE JOUEUR

Frédéric Manca (Albi)

Frédéric Manca (30 ans) a réalisé une prestation majuscule samedi à Auch. Auteur de 22 points (2 transformations, 5 pénalités et un drop), l’arrière albigeois a maintenu son équipe en vie., lui permettant de ne jamais être réellement décrochée. Son jeu au pied d’occupation fut précieux pour déplacer les Auscitains. En réussissant la transformation du nul, Manca a fait montre d’un sang-froid sans faille. Albi lui doit beaucoup sur ce match.

L'ESSAI :

Mehadji Tidjini (Carcassonne)

Dans une rencontre de promus, on aurait pu croire que les débats allaient être houleux et le score serré. Que nenni. Sur son terrain, Carcassonne n'a fait qu'une bouchée de son homologue stéphanois en s'imposant 50 à 14. Huit essais ont été marqués et le dernier, intervenu dans les arrêts de jeu, est probablement le plus spectaculaire. Il a été inscrit par le centre Mehadji Tidjini, qui ponctuait un contre et une course de presque cent mètres de l'ouvreur Guillaume Garcia. D'autant plus cruel qu'il s'agissait initialement d'un des seuls temps forts de Saint-Etienne... Avec cette onzième défaite, le Case reste plus que jamais ancré à la dernière place, tandis que l'USC poursuit sa belle série et s'invite parmi les qualifiés à la cinquième place.

LA STAT :

5

A l'occasion de cette 13e journée, pas moins de cinq buteurs ont inscrit plus de vingt points chacun. La palme revient au Montois Antoine Vignau-Tuquet, qui a marqué la totalité des points de son équipe dans le derby face à Dax (24) et qui devance le Bordelais Gérard Frazer (23), l'Auscitain Pierre-Alexandre Dut (22), l'Albigeois Frédéric Manca (22) et l'Aixois Antoine Lescalmel (21). Une statistique qui témoigne de la grande réussite de ces joueurs mais aussi de conditions difficiles rencontrées sur les terrains du Pro D2 ce week-end. La météo peu clémente n'a en effet pas favorisé le jeu.

LA DECLA :

Arnaud Pic (Oyonnax)

L'USO est à la peine depuis le début de la saison et a encore connu des difficultés sur son terrain dimanche face à Lyon. Les joueurs de l'Ain ont concédé le match nul (9-9) et descendent à la neuvième place du classement. Mais ils s'en contentent, car ils sont passés près de la défaite... "Nous nous sommes retrouvés sur les valeurs du rugby, témoigne ainsi le demi de mêlée Arnaud Pic dans Midi Olympique. Sur le plan comptable, on aurait pu espérer un peu mieux. Mais le nul me semble au final un score équitable. L'essentiel, même s'il n'y a pas la victoire au bout, c'est que nous avons retrouvé notre âme. Il faut bien préparer le déplacement à Aix-en-Provence pour essayer de s'y imposer."*

LES CHIFFRES CLE

Meilleure attaque : Albi (321 pts)
Meilleure défense : Oyonnax (185 pts)
Meilleur marqueur : Matanavou (Mont-de-Marsan, 8 essais)
Meilleur réalisateur : Manca (Albi, 175 pts)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×