Lagardère - Dax - Décembre 2010 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Dax relève la tête, Lyon en impose

Dax relève la tête, Lyon en impose

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 18/12/2010 à 21:46 -
Par Rugbyrama - Le 18/12/2010 à 21:46
Dax s'impose à Narbonne (18-12) et relève la tête une semaine après la démission du directeur sportif Olivier Roumat. C'est le seul succès à l'extérieur. Albi reste leader après son succès devant Aix (23-6). Victoires bonifiées de Lyon devant Saint-Etienne (37-0) et de Carcassonne face à Colomiers.

Narbonne-Dax : 12-18

Enorme sensation à Narbonne où Dax, pourtant à l’agonie, a créé l’exploit en s’imposant 18 à 12. Dans un match fermé, seuls les buteurs se sont distingués. A ce petit jeu, Lagardère s’est montré bien plus précieux que Ruiz, passant la bagatelle de six pénalités. Il a surtout sanctionné des Septimaniens quelque peu indisciplinés et qui n’ont jamais su se faire violence pour revenir au score. Trop irrégulier cette saison, Narbonne végète dans le ventre mou. Dax est toujours dans la zone rouge mais est revenu à 5 points d’Aix, premier non relégable.

Tarbes-Aurillac : 28-21

Tarbes a cru pouvoir accrocher un bonus offensif devant Aurillac. Surtout après l’essai en contre de Siale (69e) alors que les Bigourdans étaient à 13 après les cartons jaunes de Lacrampe et Lasserre. Caujolle et Dupuy avaient fait la différence pour des Tarbais dominateurs et qui ont profité au mieux de l’indiscipline des Cantalous. Mais Aurillac, dans un beau sursaut d’orgueil, marquait deux essais par Bouly et Baleinadogo, s’offrant ainsi le bonus défensif. Mais c’est un cinquième revers de suite pour le Stade aurillacois. Tarbes passe 8e.

Bordeaux-Bègles-Auch : 28-23

Bordeaux-Bègles s’est offert une grosse frayeur en fin de rencontre, encaissant dix points dans le dernier quart d’heure après le carton jaune du troisième ligne Leo. Les Gersois, menant à la pause, subissaient les assaut girondins au retour des vestiaires. En infériorité numérique après les deux cartons jaunes de Kwarazfelia et de Campo, il leur était difficile de résister. L’UBB retrouve le goût de la victoire après son coup d’arrêt à Tarbes et remonte à la 4e place, en attendant le match entre Grenoble et Pau. Auch reste 12e.

Oyonnax-Mont-de-Marsan : 15-9

Dans une ambiance glaciale (-4° au coup d’envoi) où la neige était présente sur les bords du terrain, Oyonnax a assuré l’essentiel en prenant le dessus sur le Stade montois (15-9). La botte de Boscus s’est avérée très précieuse, l’ouvreur haut-bugiste inscrivant l’ensemble des points de son équipe. L’USO met fin à une série de quatre matchs sans victoire. Mont-de-Marsan, vaillant, repart avec le bonus défensif et reste aux portes des places de qualifiables.

Lyon-Saint-Etienne: 37-0

Lyon s'impose très facilement 37-0 contre son voisin stéphanois, à qui il n'a laissé marquer aucun point. Fort de cinq essais inscris, dont quatre lors de la seconde mi-temps, le Lou marque le point de bonus offensif et conforte ainsi sa place de dauphin du Pro D2. Il reprend même un point au leader Albi. Saint-Etienne confirme lui qu'il n'a vraiment pas le niveau dans ce championnat en subissant une énième claque à plus de trente points encaissés, et est plus que jamais la lanterne rouge.

Albi-Aix: 23-6

Le leader Albi gagne à domicile contre Aix-en-Provence 23-6, mais ne fait pas forcément la bonne opération de la 15e journée. En effet, en inscrivant seulement deux essais par Poujol (56e) et Vainqueur (80e), il doit se contenter de quatre points alors que le bonus offensif était attendu contre cet adversaire en difficulté en Pro D2. Les Tarnais perdent ainsi un point par rapport à Lyon dans l'optique de la première place. Aix repart lui bredouille et voit Dax se rapprocher dangereusement.

Carcassonne-Colomiers: 32-9

L'étonnant promu Carcassonne continue de démontrer sa bonne forme en s'imposant très facilement contre Colomiers 32-9. Avec quatre essais marqués dont un de l'inarrétable Benoit Lazzarotto (65e), les hommes de Christian Labit s'emparent du point de bonus offensif et confortent un peu plus sa présence dans les cinq premiers du Pro D2. Colomiers n'a pas réussi à résister et c'est Yannick Lafforgue qui a inscrit tous les points de son équipe sur pénalité.