Lee ADRIAANSE - 16.04.2011 - Aurillac - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Bilan : Aurillac

Bilan : Aurillac

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/06/2011 à 12:13 -
Par Rugbyrama - Le 22/06/2011 à 12:13
Suite de nos bilans des clubs de Pro D2 avec Aurillac, qui a achevé l'exercice à la septième place. Véritable sensation en début de saison avec une très belle série de victoires, le club cantalou est petit à petit rentré dans le rang, la faute à une trop grande irrégularité et un gros trou noir.
 

TOUR D'HORIZON

Un fabuleux départ pour Aurillac qui a assuré huit victoires sur ses dix premiers matchs de la saison. Les hommes de Pierre-Henry Broncan se classaient ainsi deuxièmes, à un point du leader à la dixième journée de championnat. Battant même Lyon lors de la septième journée, on prédisait un bel avenir aux Cantalous. Mais la situation s'inversait ensuite à partir de la onzième journée et tout s'écroulait. Le Stade aurillacois plongeait alors dans une sombre série de six défaites consécutives dont deux à domicile. Un trou noir trop fréquent ces dernières années. L'équipe réussissait à stopper l’hémorragie en battant 25 à 16 l'Union Bordeaux-Bègles. Mais cela ne durait pas, et elle enchainait ensuite sur une seconde partie de saison en dents de scie. Les Aurillacois perdaient à ce stade de la compétition toute illusion de qualification. Ils finiront l'année sans évolution aucune depuis la saison dernière, occupant la même septième place.

LE MOMENT FORT

La victoire 22 à 9 du Stade Aurillacois sur le champion de France de cette saison, le Lou, constitue sûrement le moment phare de l'année aurillacoise. Faite d'un essai du troisième ligne Jacques Nieuwenhuis en fin de match et de six pénalités de Jérémy Bourlon elle intervenait lors de la septième journée. Aurillac était alors second du championnat et nourrissait encore de grosses ambitions pour la saison 2010-2011.

LE JOUEUR: Petrus HAUMAN

Prime à la régularité avec le jeune troisième ligne Petrus Hauman. Véritable gare de triage, il compense derrière sa mêlée un petit manque de puissance par une incroyable gestuelle et une belle intelligence de jeu. Toujours régulier, présent aux quatres coins du terrain, Hauman fut sans conteste l'un des éléments de base du staff d'Aurillac, jouant 28 matchs sur 30 cette saison (dont 27 titularisation). Surveillé par plusieurs clubs, il portera l'an prochain les couleurs de Brive.

L'AVENIR

De nombreux joueurs cadres quittent Aurillac pour rejoindre d'autres clubs la saison prochaine. Aurillac se sépare aussi de son entraineur, Pierre-Henry Broncan qui s'en va relever le défi d'une remontée de Colomiers en Pro D2. Ce sera donc une phase de reconstruction pour Aurillac qui ne détient pas un gros budget pour la saison prochaine. Pas de recrues phares donc. Ainsi la lutte pour les cinq premières places se fera seulement si le Stade Aurillacois se montre d'une régularité sans faille, ce qu'il n'a pas réussi à faire les saisons passées.

LES CHIFFRES CLES

Classement général: 7ème
Classement attaque: 7ème
Classement défense: 8ème
Meilleurs marqueurs: Stephan Gerber, Daniel Baleinadogo (4essais)
Meilleur réalisateur: Maxime Petitjean (270 points)