Kenan MUTAPCIC - 06.03.2010 - Grenoble - Icon Sport
 
Pro D2

La 17e journée en questions

La 17e journée en questions

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 14/01/2011 à 15:33 -
Par Rugbyrama - Le 14/01/2011 à 15:33
Le leader Albi est-il menacé ? Quel sera le visage de Tarbes à Grenoble ? Aurillac mettra-t-il fin à sa série noire ? Combien de matchs auront lieu dimanche ? Quelle équipe a marqué le plus de points de bonus cette saison ?...Retrouvez en questions tous les enjeux de la 17e journée de Pro D2.
 

Albi est-il menacé ?

Le leader albigeois a connu toutes les peines du monde la semaine dernière pour vaincre la lanterne rouge Saint-Etienne. Les Tarnais ont toutefois assuré l’essentiel mais ont vu revenir à seulement trois points derrière Lyon, vainqueur avec le bonus à Aix. De ce fait, la première place du SCA est menacée. Albi jouera tout de même à domicile contre Dax mais devra se méfier de Landais qui ont un besoin vital de points pour se maintenir. De son côté, le Lou accueille Carcassonne, la grosse surprise de l’année, mais qui reste sur un revers à domicile devant Auch.

Quel sera le visage de Tarbes à Grenoble ?

Sixième au classement après trois succès de rang, Tarbes se rendra à Grenoble avec une équipe décimée. Le demi de mêlée Thierry Lacrampe souffre d’une fracture d’une côte, tout comme l’arrière Mikael Etcheverria. Le centre Martin Worthington s’est cassé une main contre Narbonne la semaine dernière et sera absent pour au moins un mois. Les deux jeunes flankers Christophe André (cheville) et Loic Bernad (mollet) ne sont pas encore aptes. Soit cinq titulaires indiscutables du groupe bigourdan. Le TPR sera donc diminué face à une formation grenobloise en quête de point pour confirmer sa place dans les cinq premiers du Pro D2. Le FCG peut également distance les Tarbais dans la course pour les phases finales.

Aurillac, fin de la série noire ?

Performant en début de saison, Aurillac connait une véritable descente aux enfers. Les Cantalous restent sur six défaites de suite et n’ont plus gagné depuis début novembre et un déplacement à Saint-Etienne. Les protégés de Pierre-Henry Broncan, sur le podium lors des premières journées, ne sont plus que neuvièmes. Heureusement pour eux, ils ne sont pas totalement largués sur le plan comptable, n’étant qu’à sept unités de Carcassonne, cinquième et dernier qualifiable. Bref, Aurillac a besoin de briser cette spirale négative. Cela commence dès dimanche avec la réception de l’ambitieux Bordeaux-Bègles.

Combien de matchs auront lieu dimanche ?

La 17e journée sera partagée en deux avec quatre matchs samedi et quatre dimanche. Les explications sont différentes selon les clubs. "Nous préférons prendre des précautions en période hivernale", avance dans Midi Olympique le président grenoblois Marc Chérèque. "Le dimanche après-midi il fait moins froid, il n’ya pas de rosée et le ballon ne glisse pas. Cela permet de mieux déployer notre jeu de mouvement", argumente pour sa part le président montois, Philippe Cazaubon. Si les clubs cherchent à se mettre tous les avantages de leur coté, les programmations dominicales attirent en tout cas moins de spectateurs dans les stades.

Quelle équipe a marqué le plus de points de bonus cette saison ?

Mont-de-Marsan est l’équipe qui a glané le plus de points de bonus (trois offensifs, six défensifs) en dix-sept journées de championnat. Ceci permet ainsi aux Montois d’être aux portes des places qualificatives pour les phases finales. Très fort offensivement contre Grenoble lors de la dernière journée dans le sillage de ses flèches Matanavou et Chedal, le Stade montois espèrent confirmer lors de la réception de Colomiers avec pourquoi pas le bonus offensif.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×