Laurent Marti president Union Bordeaux Bègles - Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

UBB: Marti pourrait rester

UBB: Marti pourrait rester

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 02/03/2010 à 13:37
Laurent Marti, le président de l'Union Bordeaux-Bègles qui avait annoncé début février son départ en fin de saison "pour raisons financières", a expliqué mardi qu'il pourrait rester s'il arrivait à trouver un million d'euros pour équilibrer le budget d'ici quinze jours.

Le dirigeant girondin, invité mardi de la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux, a déclaré qu'il se donnait "une dernière chance pour équilibrer ce budget de 4,5 millions d'euros". "Pour l'heure, il en manque 20 à 25 %", a-t-il indiqué. Laurent Marti a estimé que "ces deux semaines vont permettre de mesurer concrètement de quel soutien financier supplémentaire"dispose le club, actuel 8e de Pro D2 de rugby. "J'espère que les forces vives vont se réveiller, que les collectivités publiques vont inciter les grandes entreprises qui reçoivent de gros marchés sur le département à venir nous aider", a-t-il précisé. "Si on m'aide à boucler ce budget, derrière je ferai la rallonge nécessaire pour qu'on augmente encore la qualité sportive de cette équipe", a-t-il ajouté.

Une campagne d'abonnement

"Ce n'est pas du bluff, on est dans une situation grave", a-t-il poursuivi, rappelant que "sur les 30 joueurs de l'effectif, 17 sont en fin de contrat". Pour mener à bien son opération, l'Union Bordeaux-Bègles lance cette semaine une grande campagne d'abonnement baptisée "Abonné première ligne". De son côté, la CCI de Bordeaux a décidé de solliciter et d'inviter 10.000 chefs d'entreprises girondins à l'occasion de la venue de Pau le samedi 13 mars.

Début février, le président Marti, chef d'entreprise toulousain nommé à la tête de Bordeaux-Bègles en 2007, avait expliqué "qu'il se retirait "car obligé financièrement à titre personnel". Mardi, il a souligné "avoir déjà dépassé son seuil de tolérance (financière)" avec un million d'euros investis par an depuis trois saisons.