Paul DABRIN Tarbes Pro D2 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Tarbes se paye le dauphin !

Tarbes se paye le dauphin !

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 16/01/2010 à 17:31
La 17e journée a été marquée par la victoire des Tarbais contre le second, Oyonnax au terme d'un match serré et bien maîtrisé. Résultat final, 13-9. Le Lou stagne et est contraint au partage des points avec Aix-en-Provence. Auch s'impose contre Bordeaux. Promenade de santé pour Narbonne face au Cal.

Magnifique victoire des Tarbais face à Oyonnax (13-9). Jusqu'alors irrésistibles, les hommes de Christophes Urios ont dû baisser pavillon face à la vaillance des joueurs du TPR. Conjuguée à la victoire de Pau face à Aurillac (21-14) dans le match du ventre mou, ce résultat permet de relancer l'intêret dans la bagarre aux tickets qualificatifs. Ce championnat de Pro D2 est plus serré et plus étonnant que jamais.

Même les favoris marquent le pas ! Ce qui n'était qu'un soupçon la semaine dernière et devenu une évidence: le Lou n'y est plus. Les joueurs du duo Lazerges-Saint-André n'ont pas réussi à s'imposer sur la pelouse du promu aixois (12-12). On attendait beaucoup mieux d'une équipe matée la semaine passée par Bordeaux-Bègles et censée conforter sa place au sein du quintet de tête. A voir le rythme sur lequel évoluent les autres prétendants aux demi-finales (Narbonne en tête), les Lyonnais ont tout intêret à ne plus commettre d'impair, la chute pourrait être terrible.

Auch surnage, Lannemezan sombre

Aix-en-Provence, guidé par le pied de Korentin Rashkov (auteur des 12 points de son équipe) prend deux points et met la pression sur Colomiers qui ne compte plus que quatre points d'avance sur la zone de relégation. Des Columérins battus 10 à 0 à Dax au terme d'un match atone qu'il faudra vite oublier pour se relancer. D'autant plus qu'Auch n'a pas manqué l'occasion de se donner de l'air en disposant de Bordeaux-Bègles 17 à 6. Bien aidés par un essai rapide de Duffau (5-0, 1ere), les Auscitains ont eu la main mise sur la rencontre et n'ont jamais été réellement inquiétés. Le pied du jeune Benjamin Feilles se chargeant de maintenir les Bordélo-Bèglais à distance respectable. La lanterne de Lannemezan vire au rouge sang après la correction reçue par les hommes du Président Fourcade sur la pelouse de Narbonne. 56 à 10, une pluie d'essais et un monde d'écart entre deux équipes qui ne jouent pas sur la même planète. La fin de saison risque d'être longue sur le plateau. Suite de cette 17e journée dimanche avec La Rochelle/Agen et Grenoble/Mont-de-Marsan.