Thierry peuchlestrade aurillac 2008-2009 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Peuchlestrade: "On est en embuscade"

Peuchlestrade: "On est en embuscade"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 07/04/2010 à 17:53
Vainqueur face à Tarbes le week-end passé (36-18), Aurillac a grappillé deux places au classement et se retrouve aujourd'hui à sept points d'une place qualificative pour les phases finales. Alors qu'il reste quatre journées à disputer, rien n'est encore perdu pour l'entraîneur Thierry Peuchlestrade.

Vous étiez menés 10-6 à la mi-temps contre Tarbes le week -end passé mais vous avez su vous reprendre et marquer 30 points en seconde période. Quel a été votre discours à la pause ?

Thierry PEUCHLESTRADE : Rien de magique. J'ai simplement dit aux joueurs qu'il fallait être patient. Nous avons pratiqué un jeu intéressant en première période, mais nous n'avons pas réussi à marquer. Nous avons été trop maladroits et Jérémy (Bourlon), notre buteur, n'était pas vraiment en grande forme. Alors, en seconde mi-temps, j’ai demandé aux joueurs d'insister sur les ballons portés, de continuer les groupés-pénétrants, et je leur ai assuré que ça allait finir par payer. Nous avons été plus efficaces et plus agressifs dans l’ensemble, et la patience a porté ses fruits.

Vous irez défier La Rochelle sur sa pelouse samedi. Des Maritimes qui n'ont plus perdu à domicile depuis le 20 décembre dernier (contre Oyonnax , 21-26). Comment préparez-vous cette rencontre ?

T.P : La Rochelle est de toute façon une grosse équipe qui flirte avec la montée ces dernières années, mais je reste persuadé que nous conservons toutes nos chances. Nous allons essayer de gommer les erreurs du week-end passé, et donc tenter d'être plus efficace et surtout plus réaliste. Même si l’opportunité de se qualifier est aujourd’hui infime, je sais que nous sommes capables de réaliser de belles choses. Nous allons par conséquent enchaîner ces quatre derniers matchs en gardant le meilleur état d’esprit et en pratiquant le meilleur jeu possible. Nous allons donc continuer à y croire.

Vous êtes aujourd’hui revenus à sept points des positions qualificatives pour les phases finales. Quel est d'après vous le match qui sera décisif dans l’optique de la cinquième place ?

T.P : Selon moi, il n'y aura pas vraiment de match décisif. Si nous voulons accrocher cette cinquième place au final, il nous faudra tout gagner, ou presque. Une chose est certaine, nous restons en embuscade en espérant que l’un de nos concurrents directs commettra un faux pas.