Pro D2

Lyon assure, Tarbes surgit

Trois équipes ont réussi à s'imposer à l'extérieur lors de cette 8e journée du Pro D2 en attendant les trois dernières rencontres programmées ce dimanche. Tarbes s'impose à Mont-de-Marsan, l'Union Bordeaux-Bègles sur la pelouse du Parc et Aurillac à Colomiers. Lyon et Oyonnax ont assuré.

 
Lyon assure, Tarbes surgit - Rugby - Pro D2  Icon Sport
 

Lyon - Auch : 27-8

Défaits à Aurillac lors de la journée précédente, les Lyonnais ont repris leur marche en avant face à Auch. Une rencontre parfaitement lancée par un essai de l'ailier James Bailey dès la 2e minute de jeu. Pourtant, les Gersois, avec une équipe remodelée, ont lutté et n'ont pas rendu les armes facilement même si à la pause les locaux comptaient dix points d'avance (13-3). Lors du deuxième acte, le Lou pensait pouvoir aller chercher le point de bonus offensif mais les Auscitains défendaient jusqu'au bout. Mieux, ils arrivaient à répondre après avoir encaissé un essai de pénalité (53e) par l'ailier fidjien Aloisio Butonidualevu (55e). Le score ne bougeait plus. Il fallait attendre les dernières secondes pour voir Nicolas Bontinck, un ancien du FCAG, glonfler le score en faveur des locaux. Avec une nouvelle transformation de Loursac, Lyon s'imposait 27 à 8 mais ne parvenait pas à prendre le point de bonus offensif.

Mont-de-Marsan - Tarbes : 17-26

Battus lors des deux dernières journées par un petit point d'écart, les Tarbais ont retrouvé le chemin du succès sur la pelouse de Mont-de-Marsan. Dès les premières minutes de la rencontre, les Bigourdans effectuaient un break grâce à la botte de Daniel-Peter Terblanche, auteur de trois pénalités. A la pause, le TPR menait 9 à 3 mais manquait l'entame de la deuxième période par un essai de Matanavou (41e). Les Montois viraient en tête (10-9) mais cela ne durait pas. Dès la 46e minute, Terblanche réussissait une nouvelle pénalité. Puis Sébastien Caujolle frappait à deux reprises (60e, 71e) assurant définitivement la victoire. Le deuxième essai de Matanavou à la 80e minute était anecdotique. Tarbes dépasse son adversaire du jour au classement.

Aix-en-Provence - Union Bordeaux-Bègles : 17-19

L'Union continue son ascension. Le club girondin est toujours invaincu depuis la 3e journée. Après avoir réalisé une démonstration face à Albi, les joueurs de Marc Delpoux ont dû batailler pour s'imposer sur la pelouse du Parc. Les Aixois ont cru qu'ils tenaient quatrième succès de la saison quand le deuxième ligne Santoni permettait aux siens de mener 17 à 12 après l'heure de jeu (64e). Mais les visiteurs se battaient jusqu'au bout et inverser de nouveau le score grâce à un essai de Leo à la 72e minute, transformé par Fraser. L'Union s'installe un peu plus dans le quatuor de tête et démontre, une nouvelle fois, que cette saison pourrait être enfin la bonne.

Colomiers - Aurillac : 6-19

Troisième victoire conséctive pour Aurillac qui n'a jamais tremblé sur la pelouse de Colomiers. Grâce à un drop de maxime Petitjean (10e), les Cantaliens ont quasiment toujours fait la course en tête. La rencontre a définitivement basculé à la 27e minute quand l'arrière visiteur Graydon Staniforth a inscrit l'unique essai du match. Un break confirmé par Petitjean dans le deuxième acte par six nouveaux points inscrits sur pénalité. Colomiers n'a jamais trouvé la solution et fait maintenant du surplace après une bonne entame de championnat. Avec un déplacement à Lyon et la réception d'Albi, les affaires des Columérins ne devraient pas s'arranger dans les prochaines semaines. De son côté, le Stade aurillacois occupe provisoirement la tête du championnat.

Oyonnax - Narbonne : 28-10

Ce n'est même plus une surprise. Comme depuis le début de la saison, Oyonnax a d'abord été mené sur sa pelouse. Après douze minutes de jeu, Narbonne comptait dix points d'avance (0-10). Sans se précipiter et sans s'agacer, les Oyonnaxiens sont revenus dans la rencontre... comme à leur habitude. A la pause, les joueurs de l'Ain avaient remis les pendules à l'heure (10-10). Lors du deuxième acte, ils dominaient complètement les débats avec notamment deux essais inscrits par Fono et Thuriès mais ils ne parvenaient pas à obtenir le point de bonus offensif.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |