Benjamin FERROU - La Rochelle - Oyonnax - Demi finale de Pro D2 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

La Rochelle, la complète

La Rochelle, la complète

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 18/05/2010 à 16:36
En quatre ans, La Rochelle a connu quatre demi-finales et s’est qualifiée à deux reprises pour la finale. L’accession en Top 14 est proche pour les Maritimes qui joueront dimanche la finale contre Lyon. Notre site vous propose un zoom sur les cinq joueurs clé de la formation charentaise.

Rémi Talès

Le talent à l’état pur. Pour sa quatrième saison sous le maillot Jaune et Noir, il a pris une drôle de dimension. Son temps de jeu est toujours autant considérable mais son association avec Benjamin Ferrou s’est bien améliorée. Il prend aussi plus de responsabilités dans le jeu. Si son apport dans le capital point n’est guère important, il constitue une excellente rampe de lancement dans les velléités offensives rochelaise. Doté d’un bon physique (1m86, 90kg), son jeu au pied s’est montré très intéressant. Son duel avec le Lyonnais Xavier Sadourny en finale s’annonce passionnant et surtout l’une des clés du match.

Benjamin Dambielle

Icon Sport

C’est le canonnier de cette équipe. Après une saison passée plutôt moyenne, il revient actuellement en haut de l’affiche. L’arrière rochelais s’avère être notamment un atout considérable dans la réussite maritime. Au pied, son jeu n’a que très peu d’équivalent dans le championnat. Auteur d’un pourcentage très satisfaisant, il représente un capital point non négligeable, ayant marqué la bagatelle de 232 points en vingt-deux matchs joués. En demi-finale, sa botte a encore fait la différence, offrant la qualification aux siens. Outre des talents de buteur, sa présence apporte assurance et confiance à ses partenaires qui savent qu’ils peuvent compter sur un capital point non négligeable.

Benjamin Ferrou

Son expérience (31 ans) apporte un plus indéniable dans le jeu rochelais. Il est même l’un des éléments de base de l’encadrement maritime qui l’a fait disputé vingt-huit rencontres et demeure l’un des meilleurs du Pro D2 à son poste. Doté d’une très bonne passe et très vif, il est un parfait dynamiseur dans le jeu offensif, dirigeant à merveille son paquet d’avant souvent dominateur. Un relais de qualité sur le terrain et qui a permis à son jeune camarade de la charnière de gagner en assurance.

Robert Mohr - Cobus Grobler

Icon Sport

Impossible de dissocier les deux éléments de la deuxième ligne. Pas forcément de grande taille, ils possède plutôt un profil de tracteur. Leur force physique leur permet d’être redoutable dans l’exercice de la mêlée fermée et ne sont pas étrangers aux bonnes prestations de celles-ci tout au long de la saison. Robert Mohr, expérimenté aux joutes du Pro D2, est également un gros motivateur. C’est pour cette raison que l’encadrement rochelais l’a promu capitaine. Son compère sud-africain Cobus Grobler est indispensable dans les tâches obscures et s’est fondu à merveille dans le moule charentais pour sa deuxième saison au club.

Romain Frou

Son entrée en jeu dimanche dernier en demi-finale a crevé l’écran. Dans un grand jour, le pilier gauche a mis au supplice la mêlée d’Oyonnax et a détruit son vis-à-vis. Façonné par Serge Milhas, Frou prend une dimension tout autre dans l’effectif rochelais même s’il doit partagé le poste avec Alexandre Barès. Les deux se relayent et permettent à la mêlée rochelaise d’être rayonnante durant 80 minutes. Solide physiquement (1m83, 109kg), il est également bon défenseur.