La Rochelle Remy Tales 2009-2010 Pro D2 - Icon Sport
 
Pro D2

La 21e journée en bref

La 21e journée en bref

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 23/02/2010 à 14:47
Le sprint final est lancé en Pro D2 et plus personne n'arrête le Stade rochelais qui remporte un sixième succès consécutif. En revanche, les choses se compliquent pour Aix-en-Provence battu à domicile par Colomiers, son concurrent direct dans une course au maintien qui paraît maintenant terminée.
 

EN HAUSSE

La Rochelle

Qui arrêtera le Stade rochelais ? Les Maritimes ont enregistré, lors de cette 21e journée, leur sixième succès consécutif. Mieux, face à la Section paloise qui n'avait plus perdu depuis le 12 décembre, les hommes de Serge Milhas et David Daricarrère se sont offerts un triomphe (32-0) ponctué de quatre essais. Une performance remarquable, avec une maîtrise en conquête et des lancements de jeu propres, que les autres concurrents aux demi-finales auront eux aussi remarqué. Alors que le sprint final vers la qualification vient juste de débuter, les Rochelais ont frappé un grand coup et ils gardent leur destin en main pour recevoir lors d'une éventuelle demi-finale.

EN BAISSE

Aix en Provence

Tout comme les projecteurs de son stade pendant 45 minutes avant le début du match, les joueurs d'Aix en Provence sont à l'arrêt. Avec seulement deux victoires sur les douze derniers matchs, les Aixois abordaient le match contre Colomiers, comme le match de la dernière chance. Cette chance, les Provencaux n'ont pas réussi à la saisir. La faute à une mêlée columérine impériale, emmenée par un Julien Turini des grands jours. Trop frileux, crispés par l'enjeu, les Aixois n'ont pas réussi à rivaliser avec la réussite de Majesté (6/6), le buteur haut-garonnais. Tout comme Lannemezan, Aix va certainement prendre l'ascenseur direction la fédérale 1.

LE JOUEUR

Jérémy Bourlon (Aurillac)

Encore une fois, le jeune ouvreur cantalien a permis aux Aurillacois de vaincre dans les derniers instants d'un match haletant. Avant les Grenoblois ce week-end, les Rochelais avaient, eux aussi, subi les foudres du gaucher stadiste. Auteur des 24 points de son équipe, la doublure supposée de Rory Teague est en train de s'imposer à un poste exigeant. Son sang-froid a une nouvelle fois fait merveille.

L'ESSAI

Erwan Bérot (Auch)

Entré en jeu à dix minutes de la fin de la rencontre, l'ailier auscitain a permis à sa formation de prendre un point de bonus défensif face à Tarbes, l'équipe entraînée par son père. A la dernière seconde, il se saisit du ballon, efface son adversaire, accélère avant de pointer en coin, concrétisant ainsi le bon travail de ses avants quelques secondes auparavant sur la denière pénaltouche de la rencontre. Avec la transformation de Cortès, le FCAG marque un point très important pour le maintien.

LA STAT

30

C'est le nouveau record d'invincibilité à domicile détenu par Oyonnax après sa victoire contre Lannemezan (29 à 0) ce week-end. Les Oyonnaxiens dépassent ainsi les Auscitains qui détenaient le précédent record avec 29 matches sans défaite à domicile. L'entraîneur d'Oyonnax ne se prive pas de rajouter que le club d'Auch a réalisé ce record ... l'année de la montée en Top 14. De quoi donner de belles idées dans le centre-est de la France.

LA DECLA

Marc Delpoux (Union Bordeaux- Bègles )

Les Girondins de Marc Delpoux ont réussi à faire douter le leader sur ses terres mais cela n'a pas suffit : "Par rapport à l'énorme investissement dont ont fait preuve les joueurs, je suis très déçu. Je suis d'autant plus abattu que les mecs étaient en pleurs dans le vestiaire car ils étaient tous conscients qu'une victoire ici aurait pu permettre de débloquer pas mal de choses et de convaincre des gens de sauver le club. Défensivement, nous avons réalisé une prestation montrueuse. Au regard de ce que les garçons montrent, j'espère que la faucheuse ne passera pas. Bordeaux mérite d'avoir une grande équipe."

LES CHIFFRES CLE

Meilleure attaque: Agen (450 points)
Meilleure défense: Agen (265 points)
Meilleur réalisateur: Thibault Duvallet (195 points, Mont-de-Marsan)
Meilleur marqueur: Vunisa, Caucaunibuca, Fonua, Martial, Naves (7 essais)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×