Agen champion Bouclier Pro D2 2010 - Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

La 30e journée en bref

La 30e journée en bref

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 10/05/2010 à 11:29
La 30e journée du Pro D2 a été marquée par la victoire de La Rochelle à Oyonnax ce qui permet aux Maritimes de terminer à la deuxième place. Pau s'est de son côté qualifié en battant Auch sur sa pelouse et Agen a reçu son trophée de champion lors de sa défaite à Tarbes (29-27).

EN HAUSSE

Pau

Alors oui, c’est vrai, la Section paloise reste sur six victoires lors des six dernières journées. Donc il peut paraître délicat de considérer que cette formation est en hausse. Mais comment ne pas souligner la performance des Béarnais ? En effet, grâce à leur succès sur la pelouse d’Auch (19-16) lors de cette ultime journée, les hommes de Conrad Stoltz ont su conserver leur 5e place au classement et arraché le dernier billet qualificatif pour les demi-finales du Pro D2. Depuis leur relégation dans l’antichambre de l’élite en 2006, les Palois n’étaient jamais parvenus à atteindre ce stade de la compétition. Encore 8e à cinq points du dernier qualifié mi-mars, ils ont réussi une fin de phase régulière impressionnante pour s’offrir le droit de disputer une demie à Lyon.

EN BAISSE

Oyonnax

Cela faisait plus de deux ans et 33 matchs qu’Oyonnax ne s’était plus incliné sur sa pelouse de Charles-Mathon. Il n’y en aura pas de 34e d’affilée… Pourtant, l’USO avait, en cas de victoire contre La Rochelle, l’occasion de s’offrir une demi-finale à domicile contre les Maritimes. Mais au terme d’un match fermé, les Rhodaniens se sont inclinés (6-9) ce dimanche. Du coup, la sentence est la suivante : les hommes de Christophe Urios et Olivier Nier devront se déplacer sur le terrain des Rochelais pour disputer leur demie. Et ainsi espérer atteindre la finale du Pro D2 pour la deuxième année de rang. Autant dire que la donne est différente… Même si les Oyonnaxiens avaient réussi l’exploit de s’imposer à Agne en demie l’an passé !

LE JOUEUR

Clément Froment (arrière de Pau)

Clément Fromont a parfaitement rempli son rôle de dernier rempart. Solide sous les chandelles, l'arrière palois n’a pas non plus hésité à relancer quand l’occasion s’est présentée. Avec son ouvreur André Hough, il a parfaitement quadrillé au pied la moitié de terrain adverse et mis la pression sur les Auscitains. Il fut d’une efficacité diabolique comme en témoigne son essai inscrit en début de partie.

L’ESSAI

Conrad Barnard (ouvreur d'Agen)

Agen, le nouveau champion de France de Pro D2, recevait son trophée ce dimanche à Tarbes lors de cette dernière journée et voulait honorer comme il se doit ce Bouclier. Les Lot-et-Garonnais ont inscrit un des essais les plus rapides de la saison. L'ouvreur Sud-Africain Conrad Barnard profitait d'un très bon maul de ses avants pour se frayer un passage dans la défense et aplatir avant la fin de la première minute de jeu. Malheureusement, les hommes de Christian Lanta ont ensuite connu un passage à vide au cours du premier acte et Tarbes a finalement réussi à s'imposer. Mais cela n'a pas gâché la fête des Agenais, contents de toucher le "bout de bois" trois ans après leur descente.

LA STAT

12

C'est le nombre de points de retard de Dax sur sa propre pelouse face à Aix-en-Provence après seulement vingt minutes de jeu dimanche. Mais les Dacquois de Nicolas Morlaës, qui disputait son dernier match de rugby, ont réussi à inverser la pression et à remporter cette rencontre (33-24) en inscrivant notamment cinq essais. Une victoire pour la gloire, les Landais n'ayant plus rien à jouer depuis longtemps et Aix étant officiellement relégué depuis plusieurs semaines.

LA DECLA

Marc Chérèque (président de Grenoble)

Grenoble, qui a terminé avec le même nombre de points que Pau grâce à sa victoire bonifiée contre Bordeaux (33-3), ne s'est pas qualifié en raison d'un goal average particulier défavorable. Un coup dur pour le FCG, qui a figuré dans les cinq premières places durant 23 journées cette saison. Le président Marc Chérèque veut rebondir très vite : "C'est une grosse déception parce qu'on avait les moyens d'aller au bout. Maintenant, on va continuer à capitaliser, à grandir. L'an prochain, l'objectif sera de finir dans les trois premières places. On sait que ce sera dur mais le Top 14 ne nous attend pas pour progresser et, plus on attend, plus l'écart va se creuser. Le FCG n'a pas sa place en Pro D2. Il y a tout ce qu'il faut pour avoir une équipe dans l'élite mais il faut gagner sur le terrain le droit de jouer en Top 14."

LES CHIFFRES CLE :

Meilleure attaque : Agen (724 points)

Meilleure défense : Agen (378 points)

Meilleur réalisateur : Silvère Tian (Oyonnax, 251 points)

Meilleur marqueur : Rupeni Caucaunibuca (Agen, 13 essais)