Pro D2

La 26e journée en bref

La lutte pour les phases qualificatives et pour le maintien s'intensifie à quatre journées de la phase de poule. Le week-end a été marqué par les victoires de La Rochelle à Auch, de Pau à Lannemezan et de Lyon à Narbonne. Agen, large vainqueur de Colomiers, a repris un peu d'avance en tête.

 
La 26e journée en bref - Rugby - Pro D2  Icon Sport
 

EN HAUSSE  : 

La Rochelle

A l'issue de la petite victoire à Auch samedi (9-3), David Darricarrère résumait parfaitement la situation du Stade rochelais : "Ce sont quatre points très précieux et qui auront sûrement leur importance pour la fin du championnat. Certes, il n'y a pas eu la manière, mais parfois il faut savoir ne retenir que le résultat." En effet, ce succès permet aux Maritimes de conserver leur troisième place au classement et de résister au forcing des Lyonnais, qui pointent toujours quatre points derrière. Dans le même temps, les Rochelais font toujours pression sur le deuxième, Oyonnax, qu'ils talonnent de trois points. Bref, cette deuxième victoire à l'extérieur en deux semaines constitue une très bonne opération.

EN BAISSE  : 

Narbonne

Avant cette 26e journée, Narbonne était au porte des demi-finales, sixième au classement à quatre points du dernier qualifié potentiel, Grenoble. Autant dire que le match contre Lyon, un concurrent direct à la qualification, était crucial pour le RCNM. Mais les Audois sont complètement passés à côté. Etrillés sur leur pelouse 3-27, ils n'ont pas existé face à un Lou très féroce et surtout beaucoup plus réalistes. Du coup, ils se retrouvent huitièmes à neuf points du FCG, qui l'a emporté avec le bonus contre Aix (28-5). Autant dire qu'une place dans les cinq premiers sera très difficile à aller décrocher d'ici les quatre dernières journées de la phase de poule... L'entraîneur des avants Richard Crespy faisait bonne figure toutefois à la sortie des vestiaires : "C'est une grosse désillusion. La rencontre se joue sur trois contres qui vont au bout. C'est un coup de massue mais la qualification pour les demi-finales reste encore possible."

LE JOUEUR  : 

Salim Tébani ( Oyonnax )

Victime d'une fracture d'un bras la saison passée lors du match retour à Albi, Salim Tébani n'avait pu participer à la belle aventure de la phase finale. Il avait ainsi dû ronger son frein durant plusieurs mois avant de retrouver les terrains. Mais depuis quelques semaines, le talonneur du l'USO a retrouvé sa place en tête de la mêlée, avec encore plus de détermination et de vaillance. Le capitaine de l'équipe nationale d'Algérie s'impose, à 32 ans, plus que jamais comme un meneur. Sa grande prestation lors de la victoire contre l'Union Bordeaux-Bègles (16-6) samedi le prouve.

L'ESSAI  : 

Mosese Ratuvou (Lyon)

Lyon a offert une véritable démonstration à Narbonne (27-3). Après trois essais opportunistes en première période, les hommes de Raphaël Saint-André et Mathieu Lazerges ont parachévé leur récital avec un quatrième essai en deuxième mi-temps. Sur une touche sur la ligne des 40 mètres narbonnais, les visiteurs lançaient parfaitement le jeu avec une prise d'initiative de Xavier Sadourny qui retrouvait à hauteur Franck Romanet venu de son aile. L'ancien joueur de Bourgoin résistait à plusieurs défenseurs avant de créer un point de fixation dans les vingt-deux mètres adverses. Le ballon sortait rapidement du regroupement grâce à un soutien efficace de la troisième ligne. Sadourny, de nouveau au relais, allongeait la passe pour Mosese Ratuvou qui se retrouvait seul pour aplatir en coin. Vitesse et précision étaient au rendez-vous pour un essai imparable.

LA STAT  : 

13

Depuis le début de la saison, Agen a totalisé treize bonus, soit un tous les deux matchs. Le dernier a été obtenu contre Colomiers samedi, à l'occasion d'une victoire 33 à 13. Une statistique somme toute logique pour l'équipe qui possède la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat, mais qui lui spermet de faire la différence au classement. En effet, le SUALG est leader alors qu'il a gagné un match de moins que son premier poursuivant, Oyonnax,. Mais il possède six points d'avance grâce à ces bonus donc, et à deux matchs nuls également. Aucune autre équipe n'a pris autant de bonus cette saison. Seuls La Rochelle (12), Tarbes (11) et Auch (11) le talonnent.

LA DECLA  : 

Gilbert Ponteins (Dax)

L'USD a vaincu Mont-de-Marsan 19-15 samedi à Maurice-Boyau dans un derby landais toujours attendu mais qui a perdu de sa superbe compte tenu des parcours difficiles des anciens pensionnaires du Top 14 ces derniers mois. Le président dacquois Gilbert Ponteins résumait le sentiment de tout le monde après la rencontre : "Je suis soulagé mais déçu. On espérait autre chose. Ce match est à l'image de la saison manquée des deux clubs." Les Dacquois pointent à la dixième place et les Montois à la douzième.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |