Pro D2

La 20e journée en bref

Malgré un nul à Genoble, le SUALG n'est plus leader du Pro D2 après le succès d'Oyonnax face à Lyon. La lutte pour la promotion directe sera terrible. Retrouvez tout ce qui a marqué la 20e journée de Pro D2.

 
La 20e journée en bref - Rugby - Pro D2  Icon Sport
 

EN HAUSSE  : 

Oyonnax

Sans bruit mais une détermination sans faille, l'US Oyonnax trace sa route vers les sommets. Grâce à sa victoire bonifiée face à Lyon (21-6), la formation de Christophe Urios a pris la tête du championnat pour la première fois de la saison. Bien sûr, le club de l'Ain profite du match reporté entre Agen et Dax pour ravir le fauteuil de leader au club lot-et-garonnais mais cela démontre tout de même qu'il est un sérieux client à la montée en Top 14. Face à Lyon, les Haut-Bugistes ont pu s'appuyer sur un paquet d'avants dominateurs et d'une ligne de trois-quarts toujours aussi imprévisible avec l'inévitable Silvère Tian. La confrontation entre le SUALG et l'USO, programmée le dernier week-end de ce mois de février à Armandie, est déjà dans tous les esprits.

EN BAISSE  : 

Auch

Le maintien n'est toujours pas acquis pour Auch qui s'est incliné pour la cinquième fois de la saison à domicile. Cette fois le bourreau se nomme Mont-de-Marsan (3-19). Les Gersois, très irréguliers depuis le début du championnat, sont passés complètement à côté de leur match. "Nous avons été mauvais", fulminait l'entraîneur Grégory Patat au coup de sifflet final, "Nous avons été inexistants. C'est le premier match où nous sommes si faibles en touche." Même la mêlée n'a pas eu son rendement habituel. Une rencontre à oublier très vite surtout que les Gascons se rendent à Colomiers ce week-end (match en retard de la 16e journée) où ils seront très attendus puisque le résultat de ce match devrait être capital dans la course au maintien.

LE JOUEUR  : 

Olivier Chaplain (Grenoble)

Le troisième ligne de Grenoble a avancé sur chacun des ballons qu'il a touchés. Ce qui n'est pas un mince exploit vu que la mêlée iséroise fut chahutée tout au long du match face à Agen. Il a été déterminant dans l'obtention du match nul (12-12). Venu de Béziers, Olivier Chaplain, joueur au parcours atypique, fait partie des satisfactions du dernier recrutement.

L'ESSAI  : 

Lilian Majesté (Grenoble)

Ce n'est pas le plus beau mouvement de l'année ni la combinaison la plus travaillée à l'entraînement. Derrière un regroupement, le demi de mêlée Jérémy Bertin manquait complètement sa passe et le ballon roulait sur la pelouse mais le trois-quarts centre Mehadji Tidjini arrivait à le ramasser et il profitait de la confusion pour inverser la pression. Après une belle course, il décalait parfaitement son ailier Lilian Majesté pour un essai libérateur (53e) pour Colomiers qui s'impose 13-9 face à Aurillac.

LA STAT  : 

43

Narbonne s'est imposé 43 à 10 face à Aix-en-Provence. Un large succès auréolé de sept essais qui permet aux Audois de revenir dans le quinté de tête (4e). Surtout, les Orange et Noir possèdent la meilleure attaque du championnat avec 411 points inscrits.

LA DECLA  : 

Laurent Marti (Union Bordeaux- Bègles )

"Je suis malheureusement contraint de renoncer au projet de ramener ce club au plus haut niveau dans la mesure où financièrement, rien n'évoluait depuis trois ans malgré tous nos efforts. A titre personnel j'ai tout simplement atteint mes limites et je ne peux pas aller plus loin." Le président de l'Union Bordeaux-Bègles quitte le club suite au manque de soutien des collectivités. Un départ comme un déchirement.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |