Grenoble Andrew Farley - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

La 12e journée en bref

La 12e journée en bref

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 30/11/2009 à 15:45
La victoire de Narbonne à Auch, celle de Bordeaux à Lannemezan, le nul de Lyon à Grenoble, la 25e victoire à domicile d’Oyonnax ou encore le report de Pau/Colomiers pour cause de grippe A. Voici tout ce qu'il faut retenir de la 12e journée de Pro D2 jouée le week-end dernier.

EN HAUSSE

Lyon

Douze journées ont passé et le Lou n’a toujours pas perdu. Dans le derby du Rhône-Alpes à Grenoble samedi, les Lyonnais ont réussi à décrocher le match nul 9-9. C’est la quatrième fois cette saison qu’ils partagent les points avec leurs adversaires. S’ils perdent une place au classement – ils sont maintenant troisièmes -, ils ont conservé leur invincibilité. Malgré l’absence de nombreux cadres, ils ont su se montrer solidaires et ramener un bon résultat de l’extérieur. " Je suis très satisfait du résultat, se satisfaisait le troisième ligne Lionel Mallier après la rencontre. Nous sommes venus décimés mais les joueurs ont tout donné. Il y a une belle osmose dans ce groupe, un super état d’esprit."

EN BAISSE

Lannemezan

Les week-ends se suivent et se ressemblent dans les Pyrénées. Douze journées sont passées et Lannemezan n’a toujours pas gagné. Contre l’Union Bordeaux-Bègles, le Cal a encore laissé passer sa chance. Toujours aussi pugnaces, les Lannemezannais sont encore trop approximatifs, dans leurs coups de pied notamment puisqu’ils ont manqué cinq fois leur cible pour seulement deux réussites. Avec seulement cinq points au classement, ils sont scotchés à la dernière place. "Nous avons tout pour y arriver mais ça ne passe pas, avec pourtant en face une équipe qui nous remet dans le match, regrette le président Jean-Louis Fourcade dans Midi Olympique. L’équipe sort avec le même sentiment que celui éprouvé face aux Montois : celui d’un échec évitable."

LE JOUEUR 

Christopher Ruiz (Narbonne)

En remplaçant, avant l’heure de jeu, Delkeith Pottas par Christopher Ruiz, Richard Crespy et Patrick Arlettaz savaient qu’ils faisaient le bon choix. La doublure narbonnaise a inscrit, face à Auch, douze points en l’espace de vingt-trois minutes, dont un drop-goal qui a scellé définitivement le sort de la partie. Le RCNM a infligé à Auch sa quatrième défaite à domicile de la saison (32-27) et consolide sa quatrième place au classement.

L’ESSAI 

Jérémy Aïcardi

15e minute de jeu à Charles-Mathon. Oyonnax domine mais mène seulement 3-0 face à Mont-de-Marsan. Dans leurs 22 mètres, les Landais jouent la contre-attaque par un coup de pied dans le camp oyonnaxien. Dos à la défense landaise, le jeune ailier Jérémy Aïcardi parvient à se saisir du ballon sur la ligne médiane. Il est sous pression mais parvient à se dégager, il se faufile entre plusieurs défenseurs, crochète un nouvel adversaire, puis se fraie un passage dans le trafic. Aux 22 mètres, il vise le poteau de coin, accélère et aplatit. Sensationnel ! L’USO mène 10-0. Au total, les joueurs de l’Ain inscrivent cinq essais (dont un doublé d’Aïcardi et un tripé d’Adamou) et s’imposent 36-10 pour leur 25e victoire consécutive sur leur terrain.

LA STAT

2

Pau/Colomiers, qui devait se jouer au Stade du Hameau samedi après-midi, est le deuxième match du Pro D2 reporté en raison de grippe A. Lyon/Tarbes l’avait été il y a un mois. Cinq cas ayant été décelés dans l’effectif des Haut-Garonnais, la rencontre a dû être repoussée, le règlement prévoyant cette mesure dès qu’un troisième cas est avéré. Le match pourrait finalement se jouer le 23 décembre prochain. L’autre date disponible serait le 13 février mais cela n’arrange personne. "Nous enchaînerions une série de onze matchs consécutifs sans coupure", déplore le président de l’USC Alain Carré.

LA DECLA 

Laurent Diaz (arrière de Dax)

Assurés mais pas rassurés… Les Dacquois, dixièmes au classement, ont eu du mal à venir à bout de Tarbes sur leur terrain (19-16). L’arrière Laurent Diaz se veut pourtant rassurant : "Même si ce match ne nous donne pas toute la confiance qu’on espérait, c’est une première étape sur la voie du redressement. Il y a du mieux dans l’engagement et l’agressivité mais nous avons encore des difficultés à donner de la vitesse au jeu. Nous avons beaucoup d’imperfections à gommer avant de recevoir Grenoble. C’est un rendez-vous décisif pour revenir dans la première partie du tableau."

LES CHIFFRES CLE :

Meilleure attaque : Agen (288 points)
Meilleure défense : Agen (141 points)
Meilleur réalisateur : Rory Teague (Aurillac, 141 points)
Meilleurs marqueurs : Ratu Narukutabua, Sionasa Vunisa (Dax et Narbonne, 5 essais)