Pro D2

La 11e journée en bref

Mont-de-Marsan s'offre un triomphe face à la Section Paloise alors que le voisin Dax n'en finit plus de décevoir. En tête du championnat, Albi creuse l'écart et profite notamment du faux pas d'Aurillac à domicile face à Narbonne.

 
La 11e journée en bref - Rugby - Pro D2  Icon Sport
 

EN HAUSSE : Mont-de-Marsan  : 

Le Stade montois est la seule équipe a avoir empoché un point de bonus offensif ce week-end, ce qui fait de l’équipe landaise celle qui a obtenu le plus de bonus depuis le début de saison (7). Mais surtout, grâce à leur large victoire contre Pau (28-0) et leurs trois essais marqués, les Montois ont profité du resserrement général en milieu de tableau pour se relancer totalement dans la course à la qualification pour les phases finales. Désormais huitièmes au classement, ils ne pointent plus qu’à trois longueurs de la cinquième position.

EN BAISSE : Dax

Les Dacquois n’en finissent plus de décevoir cette saison. Avec après concédé leur huitième défaite (6-26) de l’exercice à Tarbes (en onze matchs), les Landais ont replongé dans la zone de relégation. En effet, dans le même temps, Aix s’est imposé (9-3) contre la lanterne rouge, Saint-Etienne, et compte maintenant un point d’avance sur l’USD. Au-delà, ce qui peut légitimer inquiet du côté de Dax, c’est l’ampleur du revers subi sur le terrain de Tarbes, où les hommes d’Olivier Roumat n’ont résisté qu’une mi-temps.  : 

LE JOUEUR : Christopher Ruiz (Narbonne)

En inscrivant deux drop-goal en première période à Aurillac, l'ouvreur du RCNM a été le grand artisan de la victoire audoise en terre cantalienne. Son implication dans la conduite du jeu des Septimaniens a grandement facilité la tâche d'une équipe manifestement à l'aise dans ses crampons. Sa passe volleyée sur l'essai de Régy pourrait être montrée dans bien des écoles de rugby. Enfin, à l'image de ses partenaires, sa défense sur l'homme, notamment en fin de match, fut un modèle du genre. La preuve que, même avec un gabarit moyen, on peut s'inviter dans la cour des grands.

L'ESSAI : Pierre Saby (Albi)  : 

Alors certes, ce n’est pas l’essai le plus spectaculaire de la journée. Mais son importance est énorme. Faites plutôt les comptes. Cinq points d’écart entre Albi et Lyon (19-15), soit la valeur de l’essai de Pierre Saby… Un essai qui reflète la domination d’ensemble du pack tarnais sur son homologue rhodanien. Dès la 13e minute, l’alignement albigeois captait parfaitement un ballon sur une touche à cinq mètres de l’en-but adverse. Le paquet d’avants s’organisait et après un excellent travail de sape, Pierre Saby s’extirpait pour marquer en force. L’essai qui permet à Albi de prendre seul la tête du Pro D2, avec quatre points d’avance sur Aurillac et six sur Lyon.


LA STAT : 0

Il ne faisait pas bon être dans les tribunes de Michel-Bendichou et de Maurice-David ce week-end... Et pas seulement parce qu'il pleuvait ! Colomiers-Auch (12-6) et Aix-Saint Etienne (9-3) sont en effet les deux seuls matchs où aucun essai n'a été marqué. Une statistique parlante de l'extrême tension qui entourait ces confrontations de mal classés. Les Columérins se sont appuyés sur la botte de Lafforgue et une grosse performance de leur paquets d'avants pour remporter leur première victoire depuis le 11 septembre et se donner un peu d'air dans la course au maintien. Auch, de son côté, réalise une bien mauvaise opération et descend à la treizième place du classement. Très bon coup en revanche pour Aix qui, a axé son match (sous la pluie) sur sa conquête, pour aller chercher un succès salvateur, qui le sort de la zone rouge. Saint-Etienne reste, malgré le bonus défensif, bon dernier.  : 

LA DECLA : Christophe Urios (Oyonnax)

A l'issue de la défaite à Grenoble, l'entraîneur de l'USO Christophe Urios ne cachait pas sa colère. En effet, son équipe avait mené quasiment toute la partie, pour n'être dépassée qu'à la 80e minute de jeu, avec une pénalité du buteur isérois Bouillot (19-16, score final). "Ce qu'il nous a manqué pour gagner ce soir ? De la cervelle !, tonnait Urios devant les journalistes à la sortie des vestiaires. On ne doit jamais perdre ce match, on a fait une cascade de mauvais choix. Le rugby est un sport d'intelligents. Je suis furieux !"

LES CHIFFRES CLE :  : 

Meilleure attaque : Albi (263 points)
Meilleure défense : Mont-de-Marsan (162 points)
Meilleur réalisateur : Fortassin (Tarbes, 140 points)
Meilleur marqueur : Matanavou (Mont-de-Marsan, 8 essais)

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |