Brice CHEVTCHENKO - Agen - Narbonne - 28eme journee de Pro D2 - Icon Sport
 
Pro D2

Bilan : Narbonne

Bilan : Narbonne

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/06/2010 à 17:15 -
Par Rugbyrama - Le 07/06/2010 à 17:15
Neuvième volet de nos bilans du Pro D2 avec ce mardi Narbonne. Auteurs d’un magnifique début de saison, les Audois se sont écroulés et n’ont pas réussi à décrocher l’une des cinq premières places. Séduisants dans le jeu, les Narbonnais ont affiché trop de failles pour espérer mieux.
 

TOUR D’HORIZON

Tel le dieu Janus, Narbonne a affiché deux visages cette saison. Un premier tout à fait séduisant avec un jeu au large vanté de tous. Enchaînant les bons résultats, le RCNM s’installa dans les premiers rangs et au soir d’un succès bonifié devant Grenoble (32-0) il s’assit même sur le trône de leader. Une performance pas forcément attendue mais pas totalement illogique tant les Septimaniens régalèrent les observateurs sur le terrain. Les recrues s’intégrèrent à merveille et adoptèrent immédiatement le style de jeu voulu par le trio Ferrero-Arlettaz-Crespy. Mais dès le début de l’année civile 2010, l’édifice s’effrita et le doute s’empara de l’esprit audois. La claque reçue à domicile contre Lyon (3-27) sonna le glas des espoirs septimaniens qui affichèrent alors l’ambition d’être dans le Top 5. La seconde partie de saison fut bien mauvaise avec neuf revers en quinze rencontres. De ce fait, Narbonne dégringola au huitième rang, de quoi générer une logique déception.

MOMENT FORT

Incontestablement, il a eu lieu au mois de décembre. Narbonne s’accrochait dans les premiers rangs mais beaucoup d’observateurs doutèrent de cette situation. Avant la fin de l’année civile, le club audois eurent l’occasion de faire taire ses détracteurs. Au Parc des sports et de l’amitié, les coéquipiers de Benoit-Louis Madaule reçurent coup sur coup Agen et La Rochelle. Les deux affiches accouchèrent du même scénario avec le succès à chaque reprises des Narbonnais. Certes de justesse mais le RCNM assura l’essentiel. Un magnifique exploit qui permit aux Audois de se positionner au deuxième rang. La suite sera bien moins fructueuse…

LE JOUEUR : Sionasa Vunisa

L’ailier Sionasa Vunisa fut bien le symbole du jeu séduisant proposé par Narbonne au cours de cette saison. Prônant le jeu à tout-va, l’encadrement narbonnais a réussi à dénicher un incroyable finisseur avec le Fidjien, auteur de douze essais, ce qui en fait l’un des trois meilleurs de l’exercice. Toujours présent et jamais blessé, le jeune joueur de 22 ans a été aligné à vingt-huit reprises pour sa première saison sous les couleurs oranges et noires. Une grosse satisfaction qui ne doit pas faire oublier son partenaire Romain Martial, auteur de 10 réalisations.

L’AVENIR

Disposant de jeunes éléments très convoités, Narbonne a du se résoudre à laisser partir du navire l’ailier Romain Martial. Le capitaine Louis-Benoit Madaule, prometteur troisième ligne, est quant à lui resté dans l’Aude. Plus de 85% de l’effectif a été prolongé et le recrutement du club ne sera pas pléthorique. Le revanchard ouvreur Damien Vidal en provenance de Grenoble est un choix judicieux. Le RCNM espère un meilleur classement final avec une place dans le quinté de tête tout en s’appuyant sur les velléités offensives affichées cette saison.

LES CHIFFRES CLE

Classement : 8e
Classement attaque : 4e (581 pts)
Classement défense : 13e (585 pts)
Meilleur marqueur : Sionasa Vunisa (12 essais)
Meilleur réalisateur : Christopher Ruiz (187 pts)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×