Thibault DUVALLET - Narbonne - Mont de Marsan - 6e journee Pro D2 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Bilan : Mont-de-Marsan

Bilan : Mont-de-Marsan

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/06/2010 à 10:33 -
Par Rugbyrama - Le 05/06/2010 à 10:33
En ce samedi, nouvel épisode des bilans du Pro D2 avec Mont-de-Marsan. Comme son voisin landais, le Stade montois n’aura pas fait grosse sensation cette saison, miné même par des soucis financiers et des résultats alternant le chaud et le froid. Dure transition pour le relégué.

TOUR D’HORIZON

Relégué du Top 14, Mont-de-Marsan était attendu de pied ferme afin de lutter pour les premières places. Il n’en sera rien au final. Car l’entame d’exercice fut bien éprouvant pour le groupe landais. En effet, le club fut miné par des gros soucis financiers et la DNACG a bloqué une dizaine de licences, au motif que celui-ci n'a pas encore présenté toutes les garanties nécessaires au bouclage de son budget. Après plusieurs semaines de tractations, seuls deux joueurs ne purent fouler les pelouses de l’année : le demi de mêlée Julien Tilloles et le deuxième ligne Simon Michaux. Sur le terrain, les Montois n’ont pas rivalisé avec les cadors du championnat, n’arrivant jamais à enchaîner les bonnes performances et s’engluant même dans le ventre mou du championnat. Et en cours de saison, la DNACG a infligé un retrait de cinq points au classement suite au non-respect des engagements pris par le club pour rétablir sa situation financière. Au final, le Stade montois finit à une peu glorieuse onzième place.

MOMENT FORT

Difficile de trouver des moments forts au sein d’une équipe qui n’aura jamais réussi à enchaîner trois succès de suite. Toutefois, les Landais peuvent se targuer d’avoir épinglé à leur tableau de chasse Agen, le champion. Traversant une période délicate, les protégés du duo Dal Maso-Prosper montrèrent toutes leurs vertus guerrières (2 essais) et s’appuyèrent sur la botte de Thibault Duvallet pour remporter un succès de prestige (18-12). Une performance qui restera sans lendemain mais qui assura presque définitivement le maintien des Montois dans l’antichambre de l’élite.

LE JOUEUR : Thibault Duvallet

En provenance de Bordeaux-Bègles, Duvallet avait pour mission d’assurer dans le jeu au pied et de faire gonfler le tableau d’affichage. Cela est bien réussi pour celui qui termine au cinquième rang des meilleurs réalisateurs du championnat (219 pts). Surtout, il a amené à cette équipe une certaine qualité dans la gestion au pied dont Mont-de-Marsan ne semblait pas disposé. Il a partagé le poste avec Yannick Lafforgue, étant titulaire à chacune de ses 19 apparitions. Régulier, il affiche une moyenne respectable de plus de 11,5 pts par match.

L’AVENIR

L’encadrement espère en tout cas un avenir plus serein. Sur le plan financier, cela semble bien reglé. Place désormais à la vérité du terrain où les Landais devront se montrer meilleurs et surtout plus réguliers dans l’enchaînement des matchs. Il y a de la qualité dans l’effectif mais celle-ci n’est pas tout le temps exploitée. Ce sera l’un des buts prioritaires pour la saison prochaine avec des objectifs plus élevés que la onzième place de cette année.

LES CHIFFRES CLES

Classement : 11e
Classement attaque : 10e (528 pts)
Classement défense :11e (554 pts)
Meilleur marqueur : Timoci Matanavou (9 essais)
Meilleur réalisateur : Thibault Duvallet (219 pts)