Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

Agen sauve sa tête

Agen sauve sa tête

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 14/03/2010 à 13:51
Grâce à un point de bonus défensif décroché à la dernière minute à Mont-de-Marsan (12-18), Agen a conservé la tête du Pro D2 à la faveur de son goal average particulier avec Oyonnax. Dans l'autre match de l'après-midi, La Rochelle a connu quelques frayeurs en fin de match mais a battu le FCG 25-21.

Longtemps, les Oyonnaxiens ont cru qu'ils prendraient la tête du Pro D2 à l'issue de cette 24e journée... Jusqu'à la dernière minute du match Mont-de-Marsan/Agen à vrai dire. Menés tout le long de la partie, les Agenais se dirigeaient vers une défaite sans bonus quand, dans les tous derniers instants de la rencontre, l'ouvreur François Gelez transformait la pénalité du 12-18, qui permettait aux siens d'accrocher un très précieux point de bonus défensif. Il venait ainsi concrétiser dix minutes de pression agenaise dans les 22 m landais. Le SUALG et l'USO comptent tous deux 79 points mais les Lot-et-Garonnais conservent leur statut de leader place grâce à leur goal-average particulier. A quatre journées de la fin de la rencontre, la course à la première place est toujours aussi palpitante !

A La Rochelle aussi, il y a eu du suspense. Jusqu'au bout, le public de Marcel-Deflandre aura tremblé. Alors que son équipe semblait bien maîtriser son match et laissait croire que la victoire était d'ores et déjà assurée, les Isérois ont décidé de mettre un sacré coup d'accélérateur en fin de match. A la 72ème minute, après une bonne séquence offensive, Gengenbacher profitait d'un plaquage raté pour filer marquer sous les poteaux l'essai de l'espoir. De Beer transformait et Grenoble revenait à un point, 22-21. Mais Dambielle, entré en cours de jeu, marquait une dernière pénalité qui amena le score à 25-21, le score final. Grenoble, accrocheur, repart avec le point de bonus défensif.

Tactiquement supérieurs

Les Isérois entraient pourtant de la meilleure des manières dans le match en inscrivant un essai dès la dixième minute par Human. Mais les Jaune et Noir n'avaient pas l'intention de se laisser marcher dessus sur leur pelouse et réagissaient immédiatement en marquant un essai à leur tour grâce à Djebaili. A cet instant du match, les débats paraissaient équilibrés, les Grenoblois ne devant leur retard qu'à leur indiscipline et au pied de Boboul. Ils restaient cependant au contact, les deux équipes rentrant aux vestiaires sur le score de 14-8.

Ce match, le Stade rochelais le gagna par sa maîtrise tactique et sa gestion dans le jeu, marquant à des moments clés. En témoigne cet essai de Tales dès le début de la seconde période, à la 46ème minute. Combatifs et décidés à jouer leur chance à fond, les joueurs de Fabrice Landreau n'abdiquaient pas et accéléraient même le rythme au fil des minutes. Au point d'inquiéter réellement l'adversaire en fin de match. Mais La Rochelle résistait à ce retour furieux, pour remporter une victoire précieuse et conforter ainsi sa troisième place. Le FCG, quant à lui, obtient un point de bonus défensif qui lui permet de revenir à hauteur de Narbonne et de rester dans la course aux demi-finales.