Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

Agen fourbit ses armes

Agen fourbit ses armes

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 14/06/2009 à 12:00
A l'occasion de "La fête bleu et blanc" à Armandie samedi, le président agenais Alain Tingaud a levé le voile sur les ambitions de son club pour les années à venir. On en sait un peu plus, notamment, sur le recrutement du club favori pour l'accession au Top 14 la saison prochaine. Le point.

A Agen, on ne change pas une équipe qui gagne… ou même qui perd en demi-finale. Pour repartir de plus belle après cet "accident industriel" - c'est ainsi que l'a nommé Alain Tingaud -, le club lot-et-garonnais veut travailler dans la continuité. Ainsi, "les premiers contrats signés cette année ont été ceux de jeunes du club" , explique le président. Le deuxième ligne Jérôme Mondoulet, le demi de mêlée Alexi Bales, l'arrière ou ailier Brice Dulin, l'ouvreur Stéphane Guénin ainsi que les centres Mathieu Lamoulie et Yoann Chateauraynaud ont signé des contrats espoir ou avec le centre de formation. Agen, avec Henry Broncan en patron de ses futurs talents, veut s'appuyer sur ses jeunes pour construire son avenir. Le pari, déjà fait cette année avec la confiance donnée à des jeunes comme Huget ou Sola, s'est avéré payant.

Le SUA veut travailler en interne pour construire sa remontée en Top 14. Afin d'utiliser toutes ses forces vives, le club a décidé de s'appuyer sur ses anciennes gloires. L'ex-pilier international Jean-Jacques Crenca, après avoir commencé sa carrière d'entraîneur à Toulon, s'occupera de la mêlée avec le groupe professionnel et prendra la charge des Espoirs aux côtés de l'ouvreur François Gelez. Gêné par les blessures, ce dernier n'a pas complètement retrouvé ses moyens la saison dernière. S'il "restera à disposition du groupe", il entamera sa reconversion avec les jeunes et auprès de l'équipe une, à qui il dispensera ses conseils sur le jeu au pied. Souvent blessé lui aussi, le demi de mêlée Mathieu Barrau a pour sa part décidé de raccrocher les crampons. Mais il restera également au club, en tant que "préparateur physique du staff sportif amateur", c'est-à-dire des Crabos aux Espoirs.

Un international australien à l'ouverture

Dans le groupe professionnel, sept arrivées sont attendues. Toutes pour deux ans plus un an optionnel, "pour construire quelque chose dans la durée", assure le président agenais. Le pilier gauche d'Auch Arsène N'Nomo, le talonneur ou pilier gauche de Dijon (Féd. 1) Simesi Telefoni – reconnu par un Dijonnais célèbre, l'entraîneur des Bleus Didier Retière, paraît-il - mais aussi le deuxième ligne de Bayonne Andrew Springgay, le centre australien Junior Pelesasa et l'ouvreur de l'Australie A Scott Daruda, tous deux de la Western Force, se sont déjà engagés. Ce dernier, qui avait été contacté par Clermont juste avant l'arrivée de Brock James avait décliné l'offre de l'ASM pour tenter sa chance avec les Wallabies mais depuis Matt Giteau lui a barré la route.

Reste à faire venir un troisième ligne centre, ainsi qu'un pilier droit. Les Agenais prennent leur temps pour finaliser leur recrutement. Ils ne veulent pas se tromper. Bien qu'ils enrôlent de nombreux étrangers, Alain Tingaud assure qu'il veut s'appuyer sur un maximum de "joueurs du terroir". Exit les Sore, Tiatia, Machkhaneli, Guinazu, Ponnau, Vigna, Culine, Lafforgue, Miquel ou Denêtre. Le SUA 2009-2010 se présentera ainsi, avec 29 contrats professionnels et 8 contrats espoirs. Son objectif ? "Faire mieux que la saison passée", affirme son président. Ça veut dire finir premier du classement et, de fait, monter directement en Top 14.