Pro D2

Présentation: Racing-Métro

Avant d'aborder les relégués Auch et Albi, suite de notre tour d'horizon du Pro D2 avec le Racing-Métro. Malgré la déception et l'échec en finale l'an dernier, le club parisien reste toujours aussi ambitieux. Il vise la montée en Top 14, si possible direc

 
Présentation: Racing-Métro - Rugby - Pro D2DPPI
 

LA FICHE

Date de fondation: 1882
Entraîneurs: Pierre Berbizier, Simon Mannix
Stade: Yves-Du-Manoir (7 000 places)
Classement 2007-2008: Battu en finale de barrage
Meilleur résultat: Champion de France (1892, 1900, 1902, 1959, 1990).

OU EN EST LE RACING-METRO ?

Après un stage à Saint-Lary, le Racing-Métro a disputé deux matchs amicaux seulement. Lors du premier, le 24 août, il s'est largement incliné face à Newcastle (37-10), encaissant quatre essais. Pour le second, début septembre, les Parisiens n'ont pas fait dans la dentelle face aux Italiens de Venise (77-6), à Colombes. Il n'y aura qu'un seul gros absent pour le premier match à Lyon: le puissant troisième ligne fidjien Jone Qovu, touché au coude.

L'OBJECTIF: la montée

Tout autre résultat qu'une promotion en Top 14 serait un échec. Le Racing-Métro s'est une nouvelle fois donné les moyens de ses ambitions avec les recrutements de Fillol, Diomandé, Mehterns, Collazo, etc... S'il ne monte pas, la remise en question serait encore plus importante que la saison dernière. Evidemment, le club parisien aimerait, à l'image de Toulon, éviter les barrages, de peur de revivre le même scenario que face à Mont-de-Marsan. C'est largement dans ses cordes et c'est pour cela que les petits nouveaux sont des joueurs d'expériences et de caractère.

LA STAR : Jérôme Fillol

Présentation: Racing-Métro - Rugby - Pro D2 Son second passage au Stade Français (2004-2008) a été fait de haut et de bas. A 30 ans, Jérôme Fillol a donc décidé de tenter l'aventure du Racing en Pro D2. Le demi de mêlée vient prendre la succession de l'Argentin Agustin Pichot comme patron sur le terrain. L'Agenais de naissance l'assume. Il est venu pour ça. "Je suis venu parce que l'objectif est de remonter tout de suite mais aussi parce que je sens qu'on compte sur moi pour prendre les responsabilités, ce qui n'a pas toujours été le cas au Stade Français".

LE JOUEUR A SUIVRE : Andrew Merhtens

Andrew Mehrtens ne se lasse pas du Pro D2. A 35 ans, l'ouvreur néo-zélandais a décidé de rempiler du côté du Racing après avoir aidé le RCT à remonter. A Paris, il aura la même mission en plus d'encadrer le jeune Jonathan Wisniewski. L'homme aux 967 points en 70 sélections avec la Nouvelle-Zélande - record toujours à battre - a sans doute fait le choix de la raison en restant à l'échelon inférieur du rugby français. Malgré son indéniable aura, il n'aurait sans doute pas eu le même rendement dans l'élite. Son association avec Jérôme Fillol promet beaucoup.

LE DEPART QUI FAIT MAL : David Auradou

L'ancien deuxième ligne international a décidé, à 34 ans, de retourner au Stade Français, histoire de terminer sa carrière en beauté. Son passage au Racing-Métro a été délicat au début (absence de 4 mois, blessure à l'épaule) et meilleur par la suite. David Auradou a donné la pleine mesure de son talent (16 matchs dont 14 comme titulaire) lors de la deuxième partie de saison contribuant au beau parcours des Racingmen, même s'ils ont échoué en finale.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |