Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

Présentation: L.O.U.

Présentation: L.O.U.

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 04/09/2008 à 16:52
Battu en demi-finale l'an dernier par Mont-de-Marsan, Lyon est toujours aussi ambitieux et veut continuer de franchir des paliers. Le club rhodanien, enfin stable au niveau de son effectif et de son staff, vise ni plus ni moins que la montée en Top 14. As

LA FICHE

Date de fondation: 1896
Entraîneurs: Raphaël Saint-André, Olivier Nier
Stade: Vuillermet (4 800 places)
Classement 2007-2008: 4e, battu en demi-finale
Meilleur résultat: Champion de France en 1910, 1932 et 1933

OU EN EST LYON?

Après une défaite initiale devant Grenoble (3-20) en match amical, Lyon n'a pas fait dans le détail en s'imposant 45-7 face au voisin de Chalon-sur-Saône (Fédérale 1). Lors de sa rencontre de gala face aux Sale Sharks de Sébastien Chabal, le LOU s'est largement incliné encaissant cinq essais (39-14). Sa dernière sortie, face à Bourgoin, s'est révélée plus rassurante avec une courte défaite (22-21). Mais pour la réception du Racing lors de la 1re journée, le club rhodanien devrait faire sans Facundo, Gicollet, Korkmaz, Sallelas, Dorier et Péclier qui pointent à l'infirmerie. Le capitaine Lionel Mallier est incertain.

L'OBJECTIF: la montée

Un effectif et un staff enfin stabilisé, un recrutement d'appoint dans un secteur clé (mêlée) et une progression constante depuis plusieurs saisons font du LOU un candidat plus que sérieux à la montée en Top 14. On ne le clame évidemment toujours pas sur les bords du Rhône, de peur de décevoir, mais la qualification pour les demi-finales l'an dernier a démontré que le club avait franchi un cap et qu'il doit en franchir un autre cette année. Il lui faudra en revanche être plus régulier. Le LOU ne pourra pas arracher sa qualification au terme d'un sprint effréné à chaque fois.

LA STAR : Lionel Mallier

A 34 ans, l'ancien troisième ligne international entame sa troisième saison à Lyon et en sera d'ailleurs le capitaine. Passé par Grenoble, Pau, Brive et Perpignan, avec lequel il a atteint la finale du championnat de France en 2004, il a disputé près de 50 matchs européens depuis le début de sa carrière. Son expérience est un atout précieux pour le pack du LOU. Si la pubalgie qui le rend incertain pour le premier match ne s'aggrave pas, il sera encore un leader de poids.

LE JOUEUR A SUIVRE : Damien Weber

Prêté par le Stade Français, le pilier de 22 ans arrive à Lyon pour une saison. Celui qui peut évoluer aux trois postes de la première ligne vient pour avoir un temps de jeu plus conséquent mais aussi pour se frotter et s'aguerrir au contact d'un championnat rugueux. Il a fait partie des champions du monde des moins de 21 ans sous la coupe de Marc Lièvremont en 2006. Et forcément, ça lui donne des idées pour l'avenir...

LE DEPART QUI FAIT MAL: ?

Difficile à définir. Même s'ils sont au nombre de dix, les joueurs qui ont quitté le club (Montagnat, Da Silva, Dambielle, etc...) ou ceux qui ont mis un terme à leur carrière comme Ludovic Loustau, désormais préparateur physique, étaient plus des joueurs d'appoint que des éléments clé. Pour une fois, le club a réussi à éviter le grand chamboulement.