Midi Olympique
 
Pro D2

Présentation: Aurillac

Présentation: Aurillac

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 01/09/2008 à 19:53
Notre tour d'horizon des clubs se poursuit avec Aurillac. Le club du Cantal se montre plus ambitieux et vise le haut du tableau.
 

FICHE

Date de fondation : fondé le 25 août 1904.
Entraîneurs: Thierry Peuchlestrade, Lionel Viallard
Stade: stade Jean-Alric (9500 spectateurs)
Classement 2007-2008: 11e
Meilleur résultat: vainqueur de la finale de Pro D2 en 2005, champion de Fédérale 1 en 2007.

OU EN EST AURILLAC ?

Onzième du dernier championnat de Pro D2, Aurillac a vécu une saison en demi-teinte puisque le promu avait connu un début en trombe avant de manquer de ressources lors de la phase retour. L'objectif des matchs de préparation, avant la reprise, était de retrouver de la cohésion dans le jeu. Et les résultats escomptés ne sont pas encore à la hauteur. Preuve en est la défaite de vendredi, face à Béziers (33-6), lors du match amical.

QUEL EST L'OBJECTIF ?

"Aurillac vise la cinquième place", affirme le président Christian Millette. Le club a cimenté en maintenant l'essentiel du groupe amateur en y ajoutant quelques joueurs issus des écuries du Top 14. Pour la saison 2008-2009, la jeunesse a été privilégiée avec les recrues Saïd Hirèche et Julien Maréchal (Stade français) mais aussi les Clermontois, Bertrand Lombarteix, Arnaud Jacquet et Simon Michaud.

LA STAR : Féro Lasagavibau

Le puissant ailier international fidjien (1,76 m pour 91 kg et 23 sélections) étonne par la qualité de ses appuis malgré quelques errements défensifs. Meilleur marqueur d'essais de son club la saison passée (12 en 2007), il espère, grâce à son expérience (32 ans) et à ses qualités de finisseur, pouvoir tirer le club vers le haut du tableau

LE JOUEUR A SUIVRE : Daniele Baleinadogo

Ce centre, international fidjien (huit sélection entre 2001 et 2002), est une des recrues de la saison. Pour pallier aux éventuelles blessures, les dirigeants aurillacois sont allés le chercher au Japon où il évoluait la saison passée. A 30 ans, il va découvrir le rugby français et ses 108 kg risquent faire des dégâts dans les défenses adverses.

LE DEPART QUI FAIT MAL : Thierry Berhabe

Thierry Berhabe était un des piliers incontournables d'une équipe qui a souvent donné du fil à retordre aux mêlées du championnat de Pro D2. Parti à Auch à l'intersaison, il est un symbole du problème rencontré par Aurillac qui doit souvent reconstruire toute une équipe lors de l'intersaison.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×