Pro D2

Oyonnax l'a fait !

Oyonnax a créé la surprise en allant s'imposer (18-15) sur le terrain d'Agen en demi-finale de Pro D2. Le club de l'Ain sera opposé à Albi en finale dimanche prochain à Montpellier pour une place dans l'élite.

 
Oyonnax l'a fait ! - Rugby - Pro D2Other Agency
 

Quoi qu'il arrive en finale, Oyonnax est d'ores et déjà entré dans l'histoire de ce championnat du Pro D2. En effet, en s'imposant sur la pelouse d'Armandie, l'USO est la première formation a remporter une demi-finale à l'extérieur. Pour réaliser cet exploit, les joueurs de l'Ain ont fait un match quasi parfait sur le plan de la stratégie et ils ont pu s'appuyer sur une mêlée dominatrice et sur une défense toujours aussi vaillante (la meilleure de ce Pro D2). Le sang-froid de Sébastien Bouillot, promu buteur en toute fin de rencontre, a permis de concrétiser les efforts de toute une saison.

Agen est tombé face à une très belle formation d'Oyonnax. Tétanisés par l'enjeu dès le coup d'envoi, les locaux commettaient cinq en-avant lors des dix premières minutes de la rencontre. En clair, toutes les actions se terminaient par un ballon tombé. Beaucoup de déchet et des approximations (notamment une passe de Romain Edmond-Samuel directement pour un adversaire) qui glaçaient les coéquipiers d'un Rupeni Caucaunibuca qui n'a pas réussi un nouvel exploit individuel.

Les occasions d'essai agenaises...

Jérôme Miquel, voyant ses partenaires paralysés, se contentait de taper dans le ballon. Un jeu au pied maladroit qui offrait beaucoup de munitions à Oyonnax. Les visiteurs pouvaient occuper tranquillement le camp adverse et ils réalisaient un premier acte parfait en terme de stratégie. S'appuyant sur la botte de Pierre-Yves Montagnat, le meilleur réalisateur du championnat, les hommes de Christophe Urios prenaient logiquement les devants au tableau d'affichage et ils arrivaient à converser six points d'avance pendant tout le premier acte (12-6, mi-temps).

Le SU Agen avait pourtant eu les deux plus belles occasions mais la passe intérieure de Caucaunibuca (4e) ou la percée rageuse de Fonua (24e) ne se transformaient pas en essai. D'ailleurs, dès le retour des vestaires, les locaux se procuraient encore deux nouvelles occasions mais Sylvain Dupuy était repris à quelques centimètres de l'en-but avant que Jean Monribot n'échappe le ballon au moment d'aplatir. Miquel profitait tout de même de cette bonne entame de seconde période pour ramener sa formation à la hauteur d'Oyonnax (12-12, 53e).

Oyonnax dominateur en mêlée

Face au regain de forme local, les visiteurs s'appuyaient alors sur leurs avants pour replonger les Agenais dans leurs doutes. La mêlée de l'Ain prenait le dessus et l'alignement volait deux ballons importants. Montagnat pouvait redonner trois points d'avance aux siens mais, malheureusement pour les Oyonnaxiens, il manquait par deux fois le but du mini break. De son côté, Miquel réussissait un coup de pied de cinquante mètres pour maintenir Agen dans la rencontre.

Un espoir de courte durée car la mêlée "Rouge et Noire" continuait de dominer largement les débats. Sur le quatrième ballon récupéré sur introduction adverse, Pierre-Yves Montagnat pouvait s'échapper dans le fermé avant de taper à suivre. Vaka, dernier défenseur séchait l'ailier d'Oyonnax et offrait une pénalité en bonne position à trois minutes du coup de sifflet final. Sébastien Bouillot ne tremblait et envoyait l'USO en finale.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |